mardi 19 mars 2019
Avec notre vidéo de la manifestation.
Youth for climate Dijon a réussi à mobiliser environ 2000 lycéens et étudiants dijonnais à l'occasion de la grève et marche pour le climat ce 15 mars, suite à l'appel de Greta Thunberg.
Questions à...
Après l’affaire Christophe Dettinger, sur laquelle il revient largement pour Infos-Dijon, l’avocat dijonnais Jean-Philippe Morel représentera aussi l’association «Gendarmes et Citoyens» dans l’affaire de la caserne de Dijon et plaidera pour des policiers victimes en décembre dans le cadre du mouvement des gilets jaunes. Interview.
> Dijon > Dijon

DIJON : Du choix dans les métiers pour les filles et les femmes

21/01/2018 03:16Imprimer l’article
Samedi matin à la salle Devosge, s’est déroulé le Carrefour des carrières au féminin. Organisée par FETE (Femmes Egalité Emploi), cette manifestation départementale a permis de présenter à des filles de collèges et lycées ainsi qu’à des femmes que des métiers dits encore aujourd’hui «masculins» ne le sont pas forcément. Ils peuvent être exercés par des femmes.
Le Carrefour des carrières au féminin est organisé par FETE depuis 1998, soutenu par le Fonds social européen, la Délégation régionale aux droits des femmes et à l’égalité, le Conseil Régional de Bourgogne-Franche-Comté, le Conseil Départemental de Côte-d’Or et la Ville de Dijon.
La manifestation et les échanges proposés visent à montrer que les métiers sont dits «masculins» à tort, comprenez que les femmes, et les filles à l’heure de leurs orientations scolaires, sont encore trop «limitées» dans leurs choix ou même simplement dans leurs idées de métiers, inconsciemment ou alors parce que les préjugés et remarques sont lourds à porter.
FETE dresse aussi le constat que ces idées tronquées et ces restrictions sont sources d’inégalités touchant les femmes par rapport aux hommes. D’après des études datant d’il y a seulement quelques années (2013), peu de métiers sont considérés comme mixtes, et ceux à dominance masculine pèsent près du double de ceux à dominance féminine.
Le Carrefour des carrières est ainsi organisé et développé pour prouver le contraire. La matinée de samedi à la salle Devosge a notamment été marquée par des témoignages et surtout des échanges avec des femmes employées et occupant des postes à responsabilités, dans l’industrie, le bâtiment et les travaux publics, la logistique, les forces de l’ordre, l’entretien technique sur le terrain… 47 métiers étaient partagés dans la partie forum.
Nous y étions pour mettre en lumières ces parcours, et montrer que l’orientation des filles pour de tels métiers est tout à fait possible.
Les organismes professionnels et d’orientation de Côte-d’Or avaient aussi répondu présents pour aiguiller les intéressées, pour certaines accompagnées de leurs parents.
Alix Berthier













 
?>