lundi 27 mars 2017
Questions à...
Après l'avis favorable rendu par la commission nationale d’aménagement cinématographique (CNAC) pour ouvrir un complexe cinématographique dans la future cité de la gastronomie, François Deseille, adjoint en charge du projet qui accompagnait François Rebsamen à Paris, répond aux questions d'infos-dijon.
> Dijon > Dijon

DIJON : Du rififi au sein de la droite municipale

20/03/2017 19:08Imprimer l’article
Anne Erschens, présidente du groupe d'union de la droite et du centre démissionne du conseil municipal, et donc du conseil communautaire. Un nouveau groupe se créé, présidé par Laurent Bourguignat. Deux élus, Franck Ayache et Catherine Vandriesse, préfèrent eux, pour l'instant, rester «indépendants».
C'est une des nouvelles de ce conseil municipal du lundi 20 mars. Peu avant le conseil municipal de Dijon qui a démarré à 18h30, Anne Erschens, présidente du principal groupe d'opposition, «l'union de la droite et du centre» a annoncé qu'elle démissionnait du conseil municipal de Dijon.
«Je souhaite anticiper dès à présent la règle sur le non-cumul des mandats. C'est pourquoi j'ai décidé de me consacrer exclusivement à mon mandat de conseillère départementale de la Côte-d'Or et à la campagne pour les élections législatives afin, le moment venu, d’exercer le plus efficacement possible mes missions de député au service de mes concitoyens», a expliqué la concernée.
Elle avoue que son choix entre la ville et le département a été simple, «c'est vrai que c'est plus confortable de rester au Conseil départemental dans une majorité où tout le monde s'entend bien», a expliqué celle qui est candidate aux législatives sur la 1ère circonscription de Côte-d'Or avec l'investiture des Républicains.
Dans le même temps, François Rebsamen, maire de Dijon, a reçu deux courriers dans lesquels Franck Ayache (UDI) et Catherine Vandriesse (LR) annoncent qu'il quitte ce groupe pour devenir «indépendants».
Selon nos informations, le centriste, Franck Ayache, pourrait peut-être rejoindre le groupe MoDem, présidé par François Deseille qui fait…partie de la majorité puisqu'il est adjoint de François Rebsamen.

Y verra-t-on plus clair après les présidentielles…?


Dans ce groupe, à l'heure où nous écrivons ces lignes, le groupe «l'union de la droite et du centre» ne compte donc que trois membres, François Hélie (UDI), Stéphane Chevalier et Alain Houpert (LR).
En effet, c'était déjà le cas au Grand Dijon lors du vote de la métropole, Laurent Bourguignat et Virginie Voisin-Vairelles ont annoncé qu'ils créaient leur propre groupe, «l'alternative».
Pour mémoire, la droite compte un autre groupe, présidé par Emmanuel Bichot, épaulé par Chantal Outhier, ils sont tous les deux LR mais aussi un ex FN, Bernard Bonnoron.
Le groupe FN ne compte que deux membres désormais, Edouard Cavin et Frédérika Désaubliaux.
Suite à la démission d'Anne Erchens, c'est Marie-Claude Mille (LR), déjà présente lors du précédent mandat, qui fera son retour lors du prochain conseiller municipal, au moins de juin.
La situation est donc très complexe. Mais on devrait y voir plus clair…après les présidentielles?

Bruno Lédion
Photo : Nicolas Richoffer