samedi 23 février 2019
Questions à...
Le président de la fédération de commerçants Shop In Dijon multiplie les rendez-vous à tous les échelons politiques pour obtenir de l’aide. Il tire la sonnette d’alarme : «si le mouvement des Gilets Jaunes perdure, ce sera une catastrophe». «On est en moyenne à moins 40% de chiffre d’affaire en décembre et janvier» confie-t-il dans une interview à Infos-Dijon.
> Dijon > Dijon

DIJON : Il faisait très froid le 9 février 2012

09/02/2019 02:34Imprimer l’article
La vague de froid qui a concerné la France au cours de ce début février 2012 aura duré 13 jours (du 1er au 13 février). Elle aura été de forte intensité et Dijon n’avait pas été épargné. Retour en images sur cette forte période de froid, ou la température est descendue jusqu’à -13°.
Dans les archives de «La Chaine Météo», on apprend, cette année-là, en 2012, que cet épisode de froid arrivait en 5ème position des vagues de froid les plus intenses de ces 50 dernières années, loin derrière 1956, 1963, 1985 et 1987 et juste devant la vague de froid de janvier 1997.
 
L'anticyclone puissant qui s'était maintenu pendant deux semaines de la Russie au nord de la France avait favorisé la circulation d'un air glacial sur notre pays, le fameux «Moscou-Paris». Ainsi on a pu enregistrer des températures souvent inférieures à -10°C la nuit et inférieures à 0°C le jour sur de très nombreuses régions.
A Dijon la température est descendue jusqu’à -13°, avec  une période sans dégel de plusieurs jours, entraînant la formation de glace sur la Canal de Bourgogne et sur les bords du Lac Kir.

                                                                                                                                                                                  Norbert Banchet
                                                                                                                                                                           Photos archives : NB







 
?>