samedi 23 février 2019
Questions à...
Le président de la fédération de commerçants Shop In Dijon multiplie les rendez-vous à tous les échelons politiques pour obtenir de l’aide. Il tire la sonnette d’alarme : «si le mouvement des Gilets Jaunes perdure, ce sera une catastrophe». «On est en moyenne à moins 40% de chiffre d’affaire en décembre et janvier» confie-t-il dans une interview à Infos-Dijon.
> Dijon > Dijon

DIJON : L’intersyndicale dénonce une «atteinte au droit syndical» au lycée Carnot

12/02/2019 10:44Imprimer l’article
Des enseignants se sont organisés pour diffuser des tracts syndicaux aux parents, devant les établissements, concernant la réforme du lycée. L’un d’entre eux aurait, selon les syndicats, reçu des menaces de la part du chef d’établissement.
Communiqué intersyndical (SNFOLC, SNES-FSU, SNUEP-FSU, CGT Educ'action et Sud Education) :

Samedi 9 Février 2019, des enseignants diffusaient une information syndicale destinée aux parents, les informant des dangers de la réforme du lycée et de leurs revendications. Pour ce faire, ils se sont postés devant les établissements et ont distribué leurs tracts et engagé des discussions. Cette diffusion a été entachée d’un incident grave devant le lycée Carnot. Le chef de cet établissement s’est permis d’élever la voix sur l’un des diffuseurs, de le prendre en photo sans son autorisation, de le menacer de transmettre ce cliché à sa hiérarchie, et d’appeler la police.

Nous considérons qu’il est inadmissible qu’un enseignant ait pu être traité de la sorte alors qu’il ne faisait rien d’illégal. Nous vous demandons, Mme la Rectrice, de rappeler à l’ensemble des chefs d’établissements les règles d’exercice du droit d’information syndicale, afin que nul ne soit inquiété dans l’exercice de ses droits syndicaux.

 
?>