jeudi 21 septembre 2017
Questions à...
L'emploi des seniors est une préoccupation pour Fabrice Rey, directeur de Créativ', le cluster emploi de Dijon métropole. Il revient pour Infos-Dijon sur une expérience menée début juillet et insiste : «l'opération sera améliorée et renouvelée, car les plus de 50 ans ne sont pas reçus en entretiens d'embauche et n'ont plus accès aux entreprises». Interview.
> Dijon > Dijon

DIJON : La ville a commémoré le 73e anniversaire de sa libération

11/09/2017 17:42Imprimer l’article
La cérémonie s'est déroulée ce lundi 11 septembre au jardin Darcy. Retour en images.
Dijon commémorait ce lundi matin le 73e anniversaire de sa libération. Comme chaque année, ce 11 septembre était l'occasion d'une cérémonie officielle à laquelle de nombreuses personnalités, autorités, groupements d'anciens combattants et Dijonnais ont participé et assisté dans les jardins du square Darcy.
Cette cérémonie, qui s'est déroulée devant la plaque Rhin et Danube a débuté par la lecture de «l'ordre du jour n° 3» du maréchal de Lattre de Tassigny par Joëlle Cornu, présidente de la fondation Maréchal de Lattre.

La dernière citation du capitaine Georges Guynemer a ensuite été lue par le lieutenant-colonel Jean-Louis Bossu, aviateur de réserve, avant les dépôts de gerbes par les autorités et les groupements d’anciens combattants accompagnés par les enfants des écoles Trémouille, Chevreul et Eiffel participantes.
Ont déposé des gerbes : les représentants des groupements d'anciens combattants, puis le lieutenant-colonel Pascal Pome, commandant de la Place d'Armes de Dijon, le général Olivier Kim, commandant la région de gendarmerie de Bourgogne-Franche-Comté et le groupement de gendarmerie départementale de la Côte d'Or, le colonel Bruno Afchain, commandant en second de l'école de gendarmerie et le capitaine Cyprien Talmon Laroderie, représentant le chef de corps, commandant le 511e Régiment du Train.
Les personnalités politiques ont ensuite déposé plusieurs gerbes de fleurs : Françoise Tenenbaum, pour le Conseil régional, François-Xavier Dugourd pour le conseil départemental, les sénateurs Anne-Catherine Loisier et Alain Houpert, les députés Didier Martin, Rémi Delatte et Fadila Khattabi et le maire de Dijon et président de Dijon Métropole, François Rebsamen. La préfète de région, Christiane Barret, a conclu les dépôts de gerbes devant la plaque commémorative.
La sonnerie «Aux morts» a ensuite été jouée par les clairons de l’harmonie municipale et une minute de silence a été respectée.

Marseillaise et lâcher de ballons


Le 1er couplet et le refrain de La Marseillaise a ensuite été chanté a capella par les enfants des écoles Trémouille, Chevreul, et par la classe spécialisée pour les enfants malentendants de l’école Eiffel qui a signé le chant, comme cela avait déjà été fait l'an dernier à l'initiative d'Elizabeth Revel, conseillère municipale déléguée aux anciens combattants, attachée à moderniser la cérémonie. Des enfants ont enfin lu trois messages sur le thème de la paix avant que l'ensemble des élèves ne procèdent à un joyeux lâcher de ballons blancs.
Nicolas Richoffer