jeudi 21 mars 2019
Avec notre vidéo de la manifestation.
Youth for climate Dijon a réussi à mobiliser environ 2000 lycéens et étudiants dijonnais à l'occasion de la grève et marche pour le climat ce 15 mars, suite à l'appel de Greta Thunberg.
Questions à...
Après l’affaire Christophe Dettinger, sur laquelle il revient largement pour Infos-Dijon, l’avocat dijonnais Jean-Philippe Morel représentera aussi l’association «Gendarmes et Citoyens» dans l’affaire de la caserne de Dijon et plaidera pour des policiers victimes en décembre dans le cadre du mouvement des gilets jaunes. Interview.
> Dijon > Dijon

DIJON : Laurence Berthoud-Lafarge faite chevalier dans l’Ordre National du Mérite

03/02/2019 11:50Imprimer l’article
Son engagement continu pour l’entrepreneuriat au féminin, notamment par la création de l’association Fab-lab Kelle FabriK, est ainsi salué officiellement.
Tour à tour chef de projet en gestion industrielle, consultante-formatrice, chef d’entreprise avec la création en 1999 d’une société qui conçoit et diffuse des jeux pédagogiques, Laurence Berthoud-Lafarge est une personne qui donne de son temps pour œuvrer à l’égalité des femmes et développer l’entrepreneuriat au féminin.

C’est ainsi que Nathalie Koenders, première adjointe au maire, lui a remis les insignes de chevalier dans l’ordre national du Mérite ce vendredi au cours d’une cérémonie dans le Salon Bleu du Palais des ducs et des États de Bourgogne.

Engagée dans le domaine associatif, Laurence Berthoud-Lafarge est à l’origine en 2012 de la création de l’association Fab-lab Kelle FabriK, une plate-forme collaborative de conception par ordinateur et de réalisation de tous types d’objets. En 2013, elle fonde l’antenne dijonnaise K’Elles Énergies, un réseau d’échanges et de mutualisation des compétences et de savoir-faire dédié aux femmes, né en 2009 à Vesoul. Cette association compte aujourd’hui 65 adhérentes en Bourgogne.
En décembre 2017, Laurence Berthoud-Lafarge met sur pied l’incubateur Les Premières Bourgogne-Franche-Comté, une structure qui accompagne les femmes (et équipes mixtes) dans leur création ou développement d’entreprise innovante.

Dans un discours aux accents féministes -«il est manifeste que, jusqu’à aujourd’hui, les femmes ont été beaucoup plus rarement décorées que les hommes», «il continue à être plus difficile pour une femme que pour un homme, en ce début de XXIe siècle, d’accéder à des responsabilités, de se faire reconnaître, de concilier harmonieusement vie professionnelle et vie privée»-, Nathalie Koenders a largement rappelé les actions qui font que Laurence Berthoud-Lafarge est distinguée.
«Vous introduisez dans nos pratiques de réelles innovations, dont notre société a un immense besoin» a poursuivi la première adjointe. «Votre gentillesse, votre implication, votre pugnacité et aussi votre humanité sont fédératrices. Vous êtes pour les adhérentes une source réelle d’inspiration, apportant un vent de fraîcheur énergique. Vous êtes en effet une battante animée par des convictions profondes. Vous avez un sens du partage qui a permis à de nombreuses personnes de vivre des moments forts à vos côtés».

Nathalie Koenders a ensuite décerné cette croix, «symbole du fruit de votre travail au service de l’intérêt collectif» à Laurence Berthoud-Lafarge, qui a largement remercié tout ceux qui l’entourent, les présents, et notamment sa famille, avant que chacun ne trinque à cette distinction méritée.
N.R.
Photos Nicolas Richoffer


 
?>