samedi 07 décembre 2019
Lors des États généraux de l'eau organisés ce vendredi par la chambre d'agriculture de la Côte-d'Or, les collectivités territoriales, les agences de l'eau et les agriculteurs ont fait le point sur la question des retenues collinaires pour affronter les sécheresses. Marie-Guite Dufay a fait un pas en direction de François Sauvadet.
Questions à...
Depuis mars 2018, Sophie Harent occupe la direction du musée Magnin. À l'occasion d'un nouvel accrochage, elle explique pour Infos-Dijon comment elle donne un nouveau souffle à ce musée national.
> Dijon > Dijon

DIJON : Le Cinécyclo Tour Sénégal s’expose à l’Espace Baudelaire

17/01/2019 11:32Imprimer l’article
Il est l’occasion pour des enfants accueillis par la structure et plus largement pour des habitants du quartier de profiter de l’aventure.
De novembre 2015 à juin 2016, Vincent Hanrion, réalisateur, fondateur de l’association Cinécyclo, s’est lancé à vélo au Sénégal.
Mais pas avec n’importe lequel : un vélo-cargo permettant de pédaler tout en transportant dans un caisson à l’avant un matériel de projection. Et pédaler ne lui servait pas seulement à avancer, mais aussi à déployer l’attirail et à l’alimenter en énergie à chaque coup de pédale pour pouvoir diffuser des films.

Une dimension citoyenne à l’aventure humaine


L’idée première de ce Cinécyclo Tour Sénégal était d’associer le voyage à vélo et le cinéma, en souhaitant apporter celui-ci dans des zones reculées, isolées, du pays... Des zones n’ayant bien souvent pas les moyens d’avoir l’électricité…
Lors de son aventure, Vincent Hanrion a parcouru environ 3 000 km et a pu mettre en place plus de 100 projections. Cela en proposant des films d’animation mais aussi des films de sensibilisation, sachant qu’à son aventure humaine personnelle peut-on dire, l’aventurier y a ajouté une dimension citoyenne en donnant un éclairage à des ONG locales et des habitants de ces régions du Sénégal, engagés dans l’amélioration des conditions de vie de la population.


L'opération a été un succès avec 12 000 personnes touchées, invitées les soirs de projections à monter sur le vélo pour produire l’électricité essentielle à la diffusion.

Un cinéma itinérant, participatif et ludique


Ce sont ces portraits de femmes et d'hommes, sans oublier les bénévoles sénégalais ayant accompagné Vincent Hanrion dans son projet, que l’exposition actuellement étalée à l’Espace Baudelaire donne à voir, sur des panneaux mêlant photos et textes.
Celle-ci a permis aussi à l’association d’amener un cinécyclo pour le plaisir des enfants prêts à faire tourner en continu la dynamo de la roue arrière. Une bonne manière de souligner que la démarche Cinécyclo est à la fois participative et ludique.
Dans cette soif d’aventure humaine et citoyenne sur bien des aspects on l’a dit, un nouveau projet est lancé depuis novembre dernier, en Equateur. Quant à l’exposition sur le tour du Sénégal, elle peut être demandée par les collectivités, structures socio-culturelles et autres, à l’association.

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier