vendredi 16 novembre 2018
L'Agence Régionale de Santé a présenté ce vendredi Inga, une étudiante de 23 ans qui devient ambassadrice de la vaccination dans le cadre de la campagne massive lancée ce début octobre. 2.900 jeunes ont déjà été vaccinés sur les quelque 40.000 ciblés.
Questions à...
Le secrétaire de la section de Dijon du Parti Socialiste revient sur sa fidélité à Ségolène Royal et explique pourquoi elle serait selon lui une bonne candidate pour «rassembler la gauche», notamment au regard de son engagement pour la transition écologique, et de sa force de caractère au service d'«idées justes».
> Dijon > Dijon

DIJON : Le squat de la rue des Ateliers évacué

11/07/2018 09:47Imprimer l’article
63 occupants de l'ancien hôtel-restaurant ont été évacués «en application de la décision de justice». Les personnes en situation irrégulière «devront quitter le territoire».
Communiqué de la Préfecture de Côte-d'Or :

Depuis le mois d’août 2016, un ancien hôtel-restaurant (XXL-Les Grands Crus) situé au 22 rue des Ateliers et 1 rue Marcel Sembat à Dijon, est occupé de manière illégale par des migrants de statuts administratifs divers.

Le propriétaire de l’immeuble a saisi le tribunal de grande instance de Dijon qui a ordonné le 27 novembre 2017 aux occupants de quitter les lieux.

En application de cette décision de justice et à la demande du propriétaire, la Direction départementale de la sécurité publique de Côte d’Or est intervenue ce matin à 6H pour assister l’huissier afin de lui permettre de recouvrer son bien.
Cette intervention s'est faite dans le respect des droits des personnes occupant le bâtiment.

Quelle prise en charge pour les occupants ?


Après les vérifications d’usage relatives à l'identité des 63 occupants, il a été proposé à ceux en situation régulière de se rendre au guichet mutualisé de la préfecture (services de l'Office français de l'immigration et de l'intégration - OFII - et de la Direction départementale de la cohésion sociale - DDCS - , accompagnés par des opérateurs de l'hébergement d'urgence et de l'accueil des demandeurs d'asile) afin que leur situation administrative soit étudiée et que, le cas échéant, une offre d’hébergement leur soit faite très rapidement.
S'agissant des personnes en situation irrégulière, dont la situation ne pourra pas être régularisée, elles devront quitter le territoire.

L’huissier a répertorié l’ensemble des biens personnels des occupants afin que ceux qui le souhaitent puissent venir les récupérer.