mardi 20 août 2019
Le mosaïste a ajouté Dijon à la longue liste des villes du monde qui hébergent ses oeuvres. Il en a fixé six sur des façades du centre-ville.
Découvrez notre carte Google pour retrouver les six oeuvres.
Questions à...
La conseillère métropolitaine déléguée à l’emploi témoigne de la volonté de la Métropole d’accompagner les acteurs du territoire pour favoriser la création d’emplois et «permettre un développement économique harmonieux et solidaire».
> Dijon > Dijon

DIJON : Les «Curieux de Nature» pas gâtés par la météo

07/04/2019 19:23Imprimer l’article
Le Jardin des sciences et la ville de Dijon organisaient ce dimanche une journée de participation citoyenne afin de contribuer de façon pédagogique et ludique à l’amélioration des connaissances sur la nature urbaine / péri-urbaine et sa biodiversité. Une journée de découvertes qui a rencontré son public en fin d’après-midi, après la pluie.
Une journée dédiée à la nature et à la bio diversité, «pour comprendre le rôle, l’importance et l’intérêt que nous avons tous à nous comporter comme des citoyens responsables de notre environnement», c'est ce que proposaient ce dimanche le Jardin des sciences et de la Biodiversité et le service Démocratie Locale de la ville de Dijon au jardin de l'arquebuse.
Mais la pluie s'est invitée sur Dijon et personne n'a été vraiment pressé de sortir, jusqu'au milieu d'après-midi. C'est là, pour les dernières heures, que les allées se sont remplies.

Imaginée par Stéphanie Modde, adjointe, Sandrine Hily, conseillère municipale, Laetitia Woynaroski, directrice de la démocratie locale, et Agnès Fougeron, conservatrice et responsable biodiversité au Museum, cette journée avait pour objectif de faire découvrir les nombreuses actions existantes mais aussi de collecter des idées, échanger, s’interroger sur le rôle que chacun peut jouer pour un retour de la nature en ville. La contribution des habitants à la connaissance de la biodiversité est aujourd’hui possible avec les sciences participatives.

Nombreux acteurs présents


Sur place, les Jardins Familiaux, la Coursive Boutaric et les Grésilles, de l'aquaponie (système qui unit la culture de plante et l'élevage de poissons) , l'association Arborescence, Dijon Métropole pour parler compostage et tri sélectif, le service démocratie locale pour présenter les commissions de quartier, ainsi que le Museum.
Cette démarche participative veut permettre à chacun de mieux connaître la biodiversité de son quartier, d’échanger avec d’autres observateurs, d’apporter sa contribution au monde scientifique et à la préservation de la biodiversité.
L’équipe du Jardin des sciences présentait sous forme d’ateliers ludiques les différents protocoles de sciences participatives. Simples et rigoureux, ils sont à la portée de chacun d’entre nous.
C'était aussi le jour pour Dijon et son Jardin des sciences & Biodiversité de devenir officiellement le premier relais local des programmes nationaux des «sciences participatives au jardin», initiés par le Museum national d’Histoire naturelle dans le cadre du programme d’investissement d’avenir «65 millions d’observateurs».

Deux nouveaux protocoles


A cette occasion, deux nouveaux protocoles de l’observatoire de la biodiversité des jardins, «papillon » et «bourdons» étaient présentés pour permettre de suivre l’évolution des populations de papillons et de bourdons. Le comptage peut s’effectuer dans un jardin privé, public ou sur un balcon. Une fois que vous avez localisé et décrit votre jardin, vous pouvez commencer à observer. Ces 2 nouveautés viennent compléter les trois protocoles déjà actifs : «opération escargots», «sauvages de ma rue» et «SPIPOLL» (Suivi Photographique des Insectes Pollinisateurs).

Photos N.R.