jeudi 21 septembre 2017
Questions à...
L'emploi des seniors est une préoccupation pour Fabrice Rey, directeur de Créativ', le cluster emploi de Dijon métropole. Il revient pour Infos-Dijon sur une expérience menée début juillet et insiste : «l'opération sera améliorée et renouvelée, car les plus de 50 ans ne sont pas reçus en entretiens d'embauche et n'ont plus accès aux entreprises». Interview.
> Dijon > Dijon

DIJON : Les lauréats du prix «Label Ville»

09/09/2017 08:20Imprimer l’article
Ce label distingue les devantures, enseignes, façades et vitrines qui embellissent la ville.
Depuis 2014, l’embellissement de la ville a son label, le Label Ville – Rendre plus belle la ville de Dijon dont les objectifs sont :
- Conseiller et autoriser avec la charte qualité Label Ville des terrasses, enseignes… toute l’occupation du domaine public à usage commercial
- Accompagner financièrement, avec l’aide directe du FISAC, l’embellissement des boutiques
- Récompenser et valoriser tous les efforts et la créativité mis en œuvre pour rendre le centre-ville toujours plus attractif
Ce label distingue trois catégories : devantures et enseignes, façades et vitrines.

Cette année la catégorie vitrine a été divisée en 2 groupes : les vitrines des commerces indépendants et les vitrines des franchises et grandes marques. 76 candidats ont participé : 29 pour la catégorie enseignes et devantures, 7 pour la catégorie façades, 25 pour la catégorie vitrines commerces indépendants et 15 pour la catégorie vitrines grandes marques et franchises.

Le jury, composé d'élus, de l'architecte des bâtiments de France, de représentant des unions commerciales, de professionnels d’agencement de vitrines, de décorateurs, d’associations, s’est réuni le 28 juin dernier et a choisi d’honorer le travail de 15 participants.
Présidée par François Rebsamen, maire de Dijon, président de Dijon métropole, représenté par Nathalie Koenders, première adjointe au maire déléguée à l'administration générale, à la démocratie locale, au personnel, à la tranquillité publique et au plan de sauvegarde, la cérémonie de remise des prix Label Ville s’est déroulée ce mercredi 6 septembre à 19 h 30 en l’hôtel de ville, en présence de Christine Martin, adjointe au maire déléguée à la culture, à l’animation et aux festivals, et de Danielle Juban, adjointe au maire déléguée à l’attractivité, au commerce et à l’artisanat.

Ont été primés :


Enseignes et devantures


1er prix : Bensimon Concept Store – 90 rue de la Liberté
En ouvrant leur concept store rue de la Liberté, les frères Bensimon ont permis de révéler un magnifique plafond d'une ancienne bonneterie caché depuis des décennies : des moulures, une arche et des inscriptions datant du 18 ème siècle, le tout doré à l'or fin.
La boutique a remis également en valeur l'architecture des arcades du bas de la rue. La devanture est réalisée en métal noir mat ; les impostes cintrées ont été vitrées et les enseignes ont su s'intégrer discrètement. L'enseigne drapeau est dans le respect du cahier des charges de la rue : un écusson en métal découpé sur une console travaillée en serrurerie.

1er prix ex aequo : Fabrice Gillotte – 21 rue du Bourg
Meilleur ouvrier de France, Fabrice Gillotte nous propose à chaque Noël et Pâques de nouvelles devantures.
À base de stickers, il met en scène ses créations en chocolat en leur offrant un décor éphémère en vitrine qu'il prolonge sur la façade extérieure de sa boutique.
À Noël, il nous invitait à la montagne pour rendre visite aux bouquetins et aux marmottes alors qu'à Pâques nous devenions des pirates.

2e prix : La brasserie des Loges – 8 place du Théâtre
C'est une brasserie élégante, contemporaine, avec une cuisine chaleureuse qui s'est installée place du Théâtre.
La devanture entièrement reconstituée a été inspirée de photos des années 1900 lorsqu'une taverne y était installée.
La pierre a laissé la place à une devanture en bois de teinte rouge tomate, avec moulures, soubassement, baies vitrées étroites et hautes et un entablement formant coffre soutenu par de fins poteaux métalliques, dans le plus pur style industriel.

3e prix : Bijouterie Gautheron – 61 rue de la Liberté
La célèbre bijouterie de la rue de la Liberté s'est refaite une beauté. Les menuiseries, plus modernes, sont de teinte brun foncé avec des parties basses pleines en tôle ajourée par un motif végétal et rétroéclairée.
Les châssis hauts de l'entresol ont été recouverts d'un adhésif dépoli avec les mêmes motifs qu'en partie basse. Chaque baie a retrouvé son store. L'enseigne drapeau est une horloge sur console métallique.

Façades


1er prix : 22 rue Chabot Charny
Cet immeuble d'un style sobre est composé d'un rez-de- chaussée occupé par les bureaux d'une agence immobilière ALS Immobilier et par un cabinet médical.
Les deux étages et les combles hébergent des logements. Les travaux ont été commandés par le cabinet Soulard. La façade sur rue a été entièrement rénovée. La pierre laissée longtemps apparente a retrouvé sa croute de protection : la pierre a été recouverte par un enduit mince à la chaux finition talochée de teinte beige ocre.
Le soubassement, les encadrements de baies et les chainages ont été nettoyés. Les barreaudages et les garde-corps ont été repeints en gris anthracite.

2e prix : 5 rue du Docteur Chaussier / 13 place Darcy
Cet immeuble a été construit dans les années 1880-1881.
Ces façades présentent toutes les caractéristiques des immeubles dits Haussmannien et créent l'angle entre la rue du docteur Chaussier et la place Darcy.
Le rez-de- chaussée est occupé par une agence du Crédit Mutuel et par le Cabinet Laurin. Les trois étages et les combles abritent des logements.
Les travaux ont été commandés par le cabinet Buet et mis en œuvre par l'architecte Dominique Jouffroy. La pierre a été nettoyée par cryo-gommage et a été réparée ou remplacée et protégée par une couche de badigeon. Les balcons ont été restaurés.

3e prix : 12-14 boulevard de la Trémouille
Ce bâtiment à l'angle du boulevard de la Trémouille et de la rue du Tissot est occupé en RDC et au 1 er étage par une agence de la Banque Populaire et par le conseil régional de Bourgogne-Franche- Comté pour les cinq autres étages.
Les travaux ont été mis en œuvre par l'agence Guillaume Viry Architecte.
Les façades en mur-rideau existantes ont été remplacées par des façades isolées.
Les deux entités ont été distinguées par un traitement architectural des trames différent. La banque s'identifie par une vêture en aluminium laqué bleu et gris.
Le conseil régional de Bourgogne-Franche- Comté intègre la pierre de Bourgogne sur les éléments verticaux qui rythment la façade et permet de rattacher ainsi ce bâtiment aux autres bâtiments institutionnels voisins.

Vitrines

Commerces indépendants


1er prix : Atelier Pétula Green – 69 rue Monge
Cette boutique-atelier pour adultes et enfants, installée rue Monge, propose des cours d'arts plastiques, des cours de couture ou l’organisation de l'anniversaire de vos enfants sur mesure.
C'est un lieu accueillant et atypique où l'on peint, dessine, fabrique, recycle, bref on s'y amuse tout en apprenant. Chaque vitrine est mise en scène en fonction des ateliers et met en valeur le travail réalisé avec les enfants. Chaque mise en scène est colorée, créative et débordante d'imagination.

1er prix ex aequo : Sam et les lutins – 6 rue Charrue
Ce commerce dédié aux enfants et futures mamans, situé rue Charrue, continue à nous proposer chaque saison de jolies vitrines colorées et ludiques.
La nouveauté, cette année, ce sont tous les petits personnages des vitrines qui sont animés : ici, ils travaillent tous au jardin et ce sont de vrais fruits et légumes qu'ils ont réussi à y faire pousser !

2e prix : Mahasia – 24 rue de la chouette
Cette boutique de décoration intérieure rue de la Chouette présente toujours des vitrines qui forment un univers baroque et féérique où se mélangent objets et mobilier dans un thème coloré.
Ici, c'est une chambre à coucher qui s'est installée rue de la Liberté.