lundi 27 mars 2017
Questions à...
Après l'avis favorable rendu par la commission nationale d’aménagement cinématographique (CNAC) pour ouvrir un complexe cinématographique dans la future cité de la gastronomie, François Deseille, adjoint en charge du projet qui accompagnait François Rebsamen à Paris, répond aux questions d'infos-dijon.
> Dijon > Dijon

DIJON : Les migrants entrent en scène du 12 novembre au 3 décembre

19/11/2016 16:44Imprimer l’article
La Cimade Dijon organise un festival autour de la question des migrants.
Communiqué de la Cimade Dijon :

Un projet photographique inédit s’affiche dans la ville et sur la toile, en collaboration avec le photographe dijonnais Alexis Doré. Il s’inscrit en réaction à l’actualité relative à l‘accueil des réfugiés et propose une forme de réponse aux nombreux commentaires haineux et racistes déversés sur les réseaux sociaux. La Cimade Dijon ne pouvait rester silencieuse, estimant qu’il est urgent de faire résonner dans l’espace public un autre discours que celui de la parole anti-migrants. Une initiative singulière pour lutter contre la propagation d’idées destructrices qui vont à l’encontre des principes fondamentaux de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et du Citoyen.
La galerie de portraits met en scène des réfugiés, hommes, femmes et enfants, le torse nu, symbole de leur vulnérabilité, arborant une série de mots chocs peints à même le corps. Des préjugés infâmes qui leur collent littéralement à la peau. A côté de chaque personne, quelques informations viennent en dévoiler un peu plus sur les parcours de vies chaotiques.
« D’où viennent-ils, qu’ont-ils traversé, pourquoi ont-ils fui, qui ont-ils perdu sur leurs routes, de quoi rêvent-ils demain ?... ». Des bribes de vie faisant de ces êtres humains capables de tout surmonter, les nouvelles figures tragi-héroïques d’une époque moderne décidément troublée.
Si les réfugiés représentés sur les photos sont ici incarnés par des citoyens volontaires afin de protéger l’identité de personnes en situation déjà fragile, tous les récits de vie insérés dans les portraits sont quant à eux bien réels. Ils ont été collectés parmi les nombreux témoignages publiés régulièrement par la presse quotidienne nationale et locale. Ce projet mené entre la Cimade Dijon et un artiste engagé souhaite faire réagir toutes les personnes, nombreuses en France, qui envisagent l’accueil des réfugiés comme un devoir, un signe de notre Humanité, en leur donnant la possibilité d’agir en devenant signataire d’un appel citoyen, accessible sur la plateforme en ligne Change.org.

Les temps forts


« J’AI MARCHE JUSQU’A VOUS ; RECITS D’UNE JEUNESSE EXILEE»

Projection du film suivi d’un débat en présence du réalisateur Rachid Oujdi et de Mathilde Grenier, avocate au barreau de Dijon. Ce documentaire explore le processus d’intégration des mineurs isolés étrangers, venus du monde entier pour tenter de se construire un avenir meilleur. En attendant leur majorité, ils sont placés sous protection de l’Aide Sociale à l’Enfance. Accueil à partir de 19h30.
JEUDI 24 NOVEMBRE / CENTRE UNIVERSITAIRE CATHOLIQUE DE BOURGOGNE 29 RUE ARISTIDE BRIAND / 20H

« CAUSE COMMUNE»

Film de Sophie Averty en présence de Myriam N’Cho et Jeanne Gantier. Fin 2009, une quarantaine de familles roms, indésirables à Nantes, arrivent à Indre, petite commune des bords de Loire. Grâce à l’engagement sans faille d’une poignée de citoyens et d’élus, les familles resteront 18 mois, avant qu’une solution digne et pérenne soit trouvée.
MARDI 29 NOVEMBRE / ELDORADO 21, RUE ALFRED DE MUSSET / 20H15

« 5 FRANCS PIECE»

Nouvelle de Fred Vargas racontée par Yves Prunier. Le spectacle associe une nouvelle policière de Fred Vargas et des musiques de Kodaly, Piazzolla et Metallica. Un narrateur et quatre musiciens construisent un récit poétique et tendre. Avec : Lorraine Brosse - violoncelle, Gilles Bugnotsaxophone - baryton, Vincent Griveau - clarinette basse, Nicolas Monin - tuba.
SAMEDI 3 DECEMBRE CERCLE LAÏQUE DIJONNAIS / 3-5 RUE DES FLEURS / 20H