dimanche 19 novembre 2017
Questions à...
Un an après son élection, le premier secrétaire de la section PS de Dijon revient sur l'année écoulée et parle de l'avenir dans une longue interview accordée à Infos-Dijon : l'échec du PS aux élections présidentielles et législatives, le processus de refondation du parti, la concurrence de La France Insoumise, la politique de La République en Marche, ou encore la mairie de Dijon… Tous les sujets sont abordés, sans langue de bois.
> Dijon > Dijon

DIJON : Les prix du concours d'idées pour une mise en lumière de la rue de la Liberté décernés

09/07/2017 17:31Imprimer l’article
L'agence Timothé Toury a remporté le grand prix du jury mais le coup de cœur du public revient à des architectes dijonnais.
Un lieu historique et magnifique pour des projets novateurs, modernes, et tout aussi esthétiques. Ça, c'était pour poser le décor de la cérémonie de remise des prix du concours d’idées pour la mise en lumière de la rue de la Liberté, qui s'est déroulé vendredi à la salle des Actes de l'Hôtel de Grandmont, rue Crébillon à Dijon.
François Rebsamen, maire de Dijon et président de Dijon Métropole, Christine Heuraux, déléguée régionale EDF Bourgogne-Franche-Comté, et Antoine Brehard, directeur régional de la Caisse des Dépôts Bourgogne-Franche-Comté, y étaient réunis pour une remise de prix symbolique et enthousiaste, avec Danielle Juban, adjointe déléguée à l'Attractivité, au Commerce et à l'Artisanat pour maître de cérémonie.

Ce concours s'intègre dans un vaste programme en lien étroit avec le classement en zone touristique internationale (ZTI), et qui concerne plus particulièrement la rue de la Liberté, axe emblématique du cœur dijonnais, représentant un linéaire de plus de 900 mètres entre la place Darcy au Nord et celle du Grand Théâtre au Sud.

«Conjuguer authenticité et modernité»


En écho à des réalisations concernant l'espace public (l'Hôtel de Ville et sa place, Place Darcy et Porte Guillaume) et des initiatives privées (Grand Hôtel La Cloche tout récemment), l'objectif, parmi un vaste plan d'actions pluridisciplinaires (commerce, mobilités/accessibilité, bâti/habitat, animations) est de concevoir un «plan Lumière» portant l'ambition de faire de «l'Axe Liberté» un «lieu d'expérience unique pour tous ses usagers et visiteurs en conjuguant authenticité et modernité».
Cette démarche novatrice engagée par la ville de Dijon, en partenariat avec EDF dans le cadre d’un accord signé en octobre 2015 «pour une ville et une métropole, attractives, intelligentes, solidaires et durables», a débuté par le concours d’idées, que François Rebsamen qualifiait de «temps ouvert à la créativité et à l’innovation» lors de son bref discours d'introduction.

Neuf finalistes


Lancé en février dernier et soutenu également par la Caisse des Dépôts, ce concours d’idées s’est adressé à un large panel de candidats : architectes, urbanistes, paysagistes, concepteurs de lumière, designers, agences événementielles, scénographes… Les idées résultant de ce concours vont permettre ensuite à la ville de Dijon d’élaborer des commandes de prestations et de travaux selon une programmation objectivée. «Nous avons reçu une vingtaine de dossiers et examiné les neuf propositions finalistes qui répondaient aux critères du concours en termes d'innovations technologiques et environnementales, d'originalité, de proposition scénographique, et bien-sûr de faisabilité technique et financière» expliquait Danielle Juban.

Cinq prix ont été remis lors de cette manifestation, tous récompensés par des primes, attribués par un jury qui s’est réuni le 14 juin dernier pour désigner les lauréats, et le prix Coup de cœur du grand public qui a fait l’objet, en mai dernier, d’un vote en ligne, ouvert à tous, pour sélectionner parmi les finalistes le projet le plus séduisant.

Palmarès


Prix coup de cœur du public

décerné à Godart et Roussel Architectes (Dijon) pour «Liberté, je dessine ton nom»
par Nathalie Koenders et Sladana Zivkovic, adjointes au maire, et David Lanaud du Gray (Dijonnons ensemble).

Prix de l'innovation technologique

décerné à Glowee pour «Illuminons la Liberté grâce à la mer»
par Yves Chevillon (EDF), Denis Hameau, conseiller de Dijon Métropole, et Jean-Claude Lagrange, vice-président de la Région.
Récompensé d'une prime de 4800 euros.

Prix de la mise en valeur artistique et patrimoniale

décerné à Distylight pour «Le Fil Lumière»
par Antoine Bréhard, (Caisse des Dépôts), Jean-Pierre Gillot (Icovil) et David Liot (directeur des Musées et du Patrimoine de Dijon).
Récompensé d'une prime de 4800 euros.

Prix de l'innovation environnementale

décerné à Glowee pour «Illuminons la Liberté grâce à la mer»
par Christine Heuraux, (EDF), Lionel Bard (conseiller municipal) et Jean-Marc Boutaud (Université de Bourgogne).
Récompensé d'une prime de 4800 euros

Grand prix du jury

décerné à l'agence Timothé Toury pour «Polychromie»
par François Rebsamen, maire de Dijon, Danielle Juban et Christine Martin, adjointe au maire.
Récompensé d'une prime de 9600 euros.


Timothé Toury