mardi 25 septembre 2018
La soirée de présentation de la nouvelle JDA, résultat de la fusion entre la JDA (Basket masculin) et le CDB (Hand féminin), s'est déroulée ce mardi soir au Palais des Sports de Dijon.
Questions à...
Durant deux jours, les start-ups françaises du secteur de l'alimentation et de la gastronomie sont réunies au Palais des Congrès de Dijon, dans le cadre de la deuxième édition du salon Food Use Tech, la référence FoodTech en France. Comment se portent-elles ? Pourquoi ce salon ? Pourquoi  à Dijon ? Le Dijonnais Xavier Boidevézi, secrétaire national de l'écosystème Foodtech, explique tout.
> Dijon > Dijon

DIJON : Près de 500 retraités dans les rues

14/06/2018 12:56Imprimer l’article
Ils ont défilé dans les rues ce jeudi matin, avant de réaffirmer leur colère sur la place de la Libération.
En cette journée nationale d’actions et de manifestations pour les retraités, l’appel au rassemblement à Dijon ce jeudi en milieu de matinée était lancé par l’intersyndicale des retraités de Côte-d’Or comprenant les organisations suivantes : CFTC, CGT, CFE-CGC, FO, FSU, FGR-FP, LSR, Solidaires, UNSA. Une intersyndicale rejointe par la Fédération des retraités de l’artisanat et du commerce.
Le rassemblement s’est fait sur la place de la République, avant un défilé du cortège rue de la Préfecture, rue d’Assas, rue Auguste Comte, rue Lammonoye, pour arriver place du Théâtre et terminer enfin sur la place de la Libération, devant le Palais des Ducs, hôtel-de-ville.
Une place sur laquelle une prise de parole unitaire s’est déroulée, dans laquelle l’intersyndicale a réaffirmé une position claire pour expliquer cette nouvelle manifestation : «Non à la baisse de nos pensions !». Avec une colère des retraités exprimée quant à une certaine stigmatisation de leurs revenus alors que des «cadeaux aux privilégiés» sont faits (suppression de l’ISF sur les patrimoines boursiers, plafonnement de l’impôt sur les dividendes…).
Une colère répétée aussi contre la hausse de la CSG… Les retraités l’ont scandé, entre autres indignations, ils ne sont pas des nantis et méritent leurs pensions.
C’est le sens de cette énième journée d’actions et celui du message délivré ce jeudi en fin de matinée. Avec des revendications telles que l’annulation de la hausse de la CSG, la fin du gel des pensions et la revalorisation de celles-ci indexée sur l’évolution du salaire moyen…
Ils étaient près de 500 manifestants ce jeudi matin. Des agents de la Police mais aussi de Divia ont encadré le cortège.

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier