jeudi 25 avril 2019
Moins d’un mois avant la grande réouverture, le 17 mai prochain, voici un aperçu du musée des Beaux-Arts de Dijon, en travaux depuis février 2016.
Questions à...
Après l’affaire Christophe Dettinger, sur laquelle il revient largement pour Infos-Dijon, l’avocat dijonnais Jean-Philippe Morel représentera aussi l’association «Gendarmes et Citoyens» dans l’affaire de la caserne de Dijon et plaidera pour des policiers victimes en décembre dans le cadre du mouvement des gilets jaunes. Interview.
> Dijon > Dijon

DIJON : Retour sur l’acte 13 des Gilets Jaunes en vidéos

11/02/2019 07:36Imprimer l’article
La manifestation de ce 09 février, qui s’était bien déroulée jusque-là, a dégénéré en fin d’après-midi place de la Libération quand la police municipale et des agents de la SIG ont fait usage d’une lance à eau de laveuse pour repousser les manifestants massés contre la grille.
Ils étaient sans doute un peu moins nombreux à défiler à Dijon que lors des précédents actes, mais le cortège était tout de même dense et étendu, avec 2500 personnes au plus fort de l’après-midi. Les Gilets Jaunes, partis de la Place de la République, se sont directement rendus à la gare pour investir brièvement les voies SNCF, avant de poursuivre leur déambulation, passant notamment quelques minutes devant la prison.
C’est ce que montre notre première vidéo.

Mais cet acte 13 a dégénéré place de la Libération d’une façon surprenante, quand la police municipale (et des agents de la SIG) ont fait usage d’une lance à eau de laveuse pour tenter de repousser les manifestants massés contre la grille. C’est finalement l’arrivée de la police nationale qui mettra fin à la scène. Des affrontements ont également eu lieu rue de la Préfecture, où des manifestants ont notamment tenté de pousser une voiture sur le barre-pont de la police, déclenchant l’assaut immédiat des forces de l’ordre.
C’est e que montre notre seconde vidéo.

Cliquez ici pour voir notre reportage texte et photos de samedi

Notre vidéo de la première partie :




Notre vidéo de la deuxième partie :