jeudi 17 octobre 2019
Le mosaïste a ajouté Dijon à la longue liste des villes du monde qui hébergent ses oeuvres. Il en a fixé six sur des façades du centre-ville.
Découvrez notre carte Google pour retrouver les six oeuvres.
Questions à...
La conseillère métropolitaine déléguée à l’emploi témoigne de la volonté de la Métropole d’accompagner les acteurs du territoire pour favoriser la création d’emplois et «permettre un développement économique harmonieux et solidaire».
> Dijon > Dijon

DIJON : Un mammouth grandeur nature au Jardin des sciences

05/10/2019 03:15Imprimer l’article
Un squelette de mammouth de Sibérie est présenté par la Société de minéralogie et de paléontologie dijonnaise. L'exposition inaugurée ce vendredi est à découvrir jusqu'au 3 novembre.
Après le T-Rex, après le tricératops, voici venir le mammouth ! Un squelette de mammouth est actuellement exposé au Jardin des sciences de Dijon. C'est jusqu'au 3 novembre 2019, dans le cadre du partenariat entre la Société de minéralogie et de paléontologie dijonnaise et le Museum d'histoire naturelle de Dijon qui réalisent ainsi une exposition tous les deux ans.

Un vrai squelette vieux de 10.000 ans


Sont présentés sur plus de 200 m² un authentique squelette de mammouth de Sibérie vieux de 10.000 ans, des moulages d’un squelette d’hippopotame, d’une tête de lion des cavernes et de divers ossements d’animaux contemporains du mammouth. Les squelettes sont présentés dans un espace paysager conçu par les Pépinières de Plombières. Par ailleurs, une grande fresque décrit les paysages, la faune et l’habitat humain du Paléolithique.

Les hommes, qui étaient à la fois chasseurs et cueilleurs, utilisaient les os et les défenses de mammouths. Ils sont évoqués au travers de leurs outils et bijoux. Il sera également question de la biodiversité il y a 66 millions d’années, avant les mammouths et avant qu’une météorite géante s’écrase sur ce qui est actuellement le Mexique faisant ainsi disparaître 90% des espèces animales et végétales.



La paléontologie rendue pédagogique


«Sur la trace du mammouth» a été inaugurée ce vendredi 4 octobre 2019 par Stéphanie Modde (conseillère métropolitaine EELV déléguée à la biodiversité) et par Jacques Rossi (président de la SMPD). L'élue écologiste a félicité les organisateurs pour «une belle exposition qui permet de retracer notre passé» et «l'ensemble des panneaux qui sont très pédagogiques». Elle a souligné qu'«à chaque époque, il y a eu des disparitions [d'espèces], il y a eu des adaptations» et que «ce qui change actuellement, c'est qu'il n'y a pas de possibilité d'adaptation parce que ça va très très vite, beaucoup beaucoup trop vite».

Jacques Rossi a rappelé qu'une telle exposition représente dix-huit mois de travail pour les bénévoles de la SMPD. Le squelette de mammouth a été procuré par la société Eldonia, basée à Gannat (Allier), spécialisée dans la conception d'exposition autour de la paléontologie,  la science des restes fossiles. Il a été mis au jour il y a quelques années seulement lors de recherches dans le sol de Sibérie (Russie). Jacques Rossi a insisté sur le fait qu'il ne s'agit pas de moulage : «il y a 95% d'os, c'est déjà énorme». Les os proviennent d'un même individu, un mammouth laineux adolescent (Mammuthus primegenius), et ont été montés sur une armature métallique pour redonner la forme de l'animal.

Ateliers de dégagement de fossiles


L’exposition présente également dans une vingtaine de vitrines des aspects de la biodiversité qui  existait avant les mammouths : mammifères du Cénozoïque, ammonites du Jurassique, végétaux du Carbonifère, trilobites... Le visiteur pourra aussi découvrir une collection de minéraux classés selon leur formule chimique (éléments natifs,oxydes, sulfures, silicates...) ainsi que les dernières découvertes des membres de l’association lors de leurs sorties sur le terrain.

Durant les quatre semaines d’exposition, les visiteurs pourront participer à des ateliers pratiques : observation de micro fossiles et minéraux à la binoculaire et pour les enfants, dégagements de fossiles (tous les week-ends). Les écoles, collèges, lycées et centres de loisirs pourront bénéficier de visites guidées sur rendez-vous (contacter Jacques Rossi au 06 86 67 73 73). Une tombola permettra aux visiteurs de gagner de beaux spécimens de minéraux ou de fossiles.

Pour aller plus loin

Conférence «Neandertal, quoi de neuf ?»
Lundi 21 octobre à 20h au Planétarium du Jardin des sciences
Inscription conseillée : 03 80 48 82 00 (dans la limite des places disponibles)
Par Silvana Condemi, paléoanthropologue, directrice de recherche au CNRS

La SMPD (Société de Minéralogie et Paléontologie Dijonnaise) est ouverte à tous les passionnés de minéralogie et paléontologie, elle est constituée d’un groupe d’amateurs de minéraux et fossiles désireux d’approfondir leurs connaissances en sciences de la Terre. Pour cela, ils organisent des conférences, des exposés, des expositions, des sorties sur le  terrain pour rechercher des spécimens, des séances de dégagement de fossiles et d’identification. Ils interviennent, sur demande, dans les écoles primaires ou collèges afin de présenter des fossiles et leur histoire géologique. Des séances de dégagement de fossiles sont également proposées aux scolaires.

Informations pratiques

Sur la trace du Mammouth
Grande Orangerie - Jardin des sciences - Parc de l'Arquebuse
1 avenue Albert 1er
21000 Dijon
Du 5 octobre au 3 novembre 2019
Horaires : 9h-18h en semaine / 10h-18h le week-end
Entrée gratuite

Jean-Christophe Tardivon