samedi 18 août 2018
Au Zénith et dans les Jardins du Département pour la demi-finale France-Belgique, au Zénith pour la finale France-Croatie, les Dijonnais ont vibré pour les Bleus. Notre rétrospective en deux vidéos.
Questions à...
A la veille de la reprise de la Ligue 1, à Montpellier pour les Dijonnais, le coach du DFCO a fait le point. L'état d'esprit, les changements dans l'effectif, Yoann Gourcuff, les blessés Balmont et Kwon, le jeu du DFCO, la vidéo en Ligue 1, etc, tout y passe.
> Dijon > Dijon

ELECTION : Bastien Nussbaumer (BSB) devient Président la Confédération Nationale des Junior-Entreprises

11/06/2018 13:13Imprimer l’article
Bastien Nussbaumer, élève en Master Grande Ecole à la Burgundy School of Business, vient d’être élu à la tête d’une des plus importantes associations étudiantes de France.
Bastien Nussbaumer, élève en Master Grande Ecole (MGE) de BSB, a été élu Président de la Confédération Nationale des Junior-Entreprises (CNJE) lors de l’AG de l’association qui se tenait le 9 juin à Paris.
C’est un poste prestigieux et à grande responsabilité puisqu’il s’agit d’une des associations étudiantes les plus importantes de France, générant 8M€ de chiffre d’affaires, comptant près de 190 structures et représentant 21.500 étudiants à travers le pays.
Bastien Nussbaumer entame son mandat d’un an le 1er juillet, avec comme objectif principal de «faire bénéficier de l’expérience J.E. au plus grand nombre.»

Poste à forte responsabilité dans une association d’envergure


En devenant Président de la CNJE à partir du 1er juillet prochain, Bastien Nussbaumer prend la tête d’une association regroupant près de 190 structures présentes dans l’ensemble de l’enseignement supérieur français : business schools, écoles d’ingénieurs, universités et autres écoles diverses. Ce large panel permet une offre très large de prestations, relatives aux spécialités des diverses institutions.
Entre les administrateurs des Junior-Entreprises (J.E.) et ses intervenants, cela représente 21.500 étudiants. En termes d’organisation, c’est aujourd’hui une équipe de deux salariés et 23 bénévoles, «mais nous sommes aussi en train de recruter un troisième salarié sur un poste de business développeur, qui aura pour objectif de décrocher des contrats pour les J.E.», explique Bastien Nussbaumer.
«Chaque année, 3.500 études sont réalisées par les J.E., pour un chiffre d’affaires d’environ 8M€. C’est considérable. C’est une superbe opportunité et un honneur que de devenir Président de la CNJE, et ce sont surtout des responsabilités que je n’aurais jamais eu dans un autre type de stage. Je suis passionné par le concept de J.E., que j’ai découvert au sein de BSB Junior Consulting, la J.E. de BSB. J’ai rejoint la CNJE en 2017 où j’ai été responsable de la communication, mais cela ne m’a pas suffi et j’ai voulu m’investir à 100% en prenant la présidence.»

Mission ambitieuse et variée


«L’objectif des J.E. est de faire travailler les élèves des écoles, de leur proposer une montée en compétences qui complète les enseignements théoriques des cours», poursuit Bastien Nussbaumer.
«Nous allons évidemment continuer, mais mon but est aussi de permettre à un maximum d’étudiants de bénéficier de ce que moi-même j’ai pu vivre pendant 3 ans auprès des J.E.. Cela est d’ailleurs au cœur de notre stratégie 2020 que je vais m’appliquer à poursuivre via trois dimensions : en favorisant l’implantation des J.E. ; en donnant un maximum d’outils et de formations pour les étudiants au sein des J.E., comme l’outil de e-learning que nous mettrons en place dans les prochains mois ; et en valorisant les profils des junior-entrepreneurs, en se rapprochant notamment des DRH.»
«Plus globalement, ma mission de Président sera la gestion de l’équipe bénévole et des salariés, des projets touchant notamment à l’image de marque de J.E. et la relation avec nos partenaires. Nous avons quatre partenaires premium privés – BNP Paribas, ALTEN, EY, ENGIE – qui nous accompagnent et qui forment les J.E.. Nous avons également un partenaire business, Saint-Gobain, qui fait beaucoup travailler nos J.E.. Nous sommes aussi en relation avec des acteurs et des institutions publiques, comme le MEDEF.»
Enfin il y a une vraie dimension liée à l’événementiel dans le nouveau job de Bastien. «Chaque semestre sont organisés des congrès régionaux dont l’objectif est la formation et la rencontre des junior-entrepreneurs. Deux fois par an, nous avons des congrès nationaux qui réunissent plus de 1.100 junior-entrepreneurs sur 3 jours, avec les partenaires, pour créer du lien entre ces étudiants. Et puis en 2019, nous allons fêter les 50 ans de la CNJE : nous prévoyons donc un événement d’envergure qui va réunir de nombreux anciens junior-entrepreneurs, les partenaires et autres parties prenantes du mouvement.» Autant dire que Bastien s’apprête à vivre une année chargée – et surtout une expérience riche et passionnante.
À noter que BSB est d’autant mieux représentée dans la nouvelle équipe CNJE qu’un autre élève, Kévin Blache, a été nommé Responsable Intégration.

Communiqué
de la Burgundy School of Business