vendredi 16 novembre 2018
L'Agence Régionale de Santé a présenté ce vendredi Inga, une étudiante de 23 ans qui devient ambassadrice de la vaccination dans le cadre de la campagne massive lancée ce début octobre. 2.900 jeunes ont déjà été vaccinés sur les quelque 40.000 ciblés.
Questions à...
Le secrétaire de la section de Dijon du Parti Socialiste revient sur sa fidélité à Ségolène Royal et explique pourquoi elle serait selon lui une bonne candidate pour «rassembler la gauche», notamment au regard de son engagement pour la transition écologique, et de sa force de caractère au service d'«idées justes».
> Dijon > Dijon

FOIRE DE DIJON : Cécile Servais, première femme à gagner le concours de pièces artistiques en chocolat de Dijon

06/11/2018 03:17Imprimer l’article
Le 46ème Grand Prix National de la Gourmandise s'est déroulé ce lundi dans le cadre de la Foire Internationale et Gastronomique de Dijon. Retrouvez tous les classements et les photos des lauréats ainsi que ceux du concours croquembouches.
Le Grand Prix National de la Gourmandise, concours de haut niveau, est l’un des événements majeurs de la profession. Sa 46e édition s'est déroulée ce lundi dans le cadre de la Foire Internationale et Gastronomique de Dijon. Ouvert à tous les pâtissiers, chocolatiers, confiseurs, restaurateurs, traiteurs, patrons, ouvriers, apprentis, à titre individuel, il est organisé par Dijon Congrexpo avec la collaboration de pâtissiers, chocolatiers, confiseurs et glaciers locaux.

«L’Italie, la Dolce Vita» pour thème


Le Grand Prix est présidé par Fabrice Gillotte, Meilleur Ouvrier de France (MOF) chocolatier, et avait pour parrain cette année Benoît Charvet, chef pâtissier exécutif du groupe Georges Blanc, champion du monde de la glace en équipes. Le concours avait pour thème «l’Italie, la Dolce Vita» et comprenait 5 catégories. Pour les visiteurs de la foire, le Grand Prix de la Gourmandise était aussi l’occasion d’admirer de véritables œuvres d’art en sucre ou en chocolat, exposées au salon d’honneur, à l’entrée principale de la foire.

Le concours croquembouches, par les apprentis du CFA de La Noue


Le public a également pu suivre les épreuves du concours de croquembouches, réservé aux apprentis de la section «mention complémentaire pâtisserie» au CFA de La Noue à Longvic, sur l’espace des Rencontres Gourmandes tout au long de la journée.
Le jury, composé notamment de professionnels des métiers de bouche et de Meilleurs Ouvriers de France, a procédé à la remise des prix en fin de journée dans un salon du Palais des Congrès, devant les partenaires et les familles des candidats, qui ont remporté des stages professionnels, des dotations en chocolat, des chèques, des trophées et des diplômes, offerts par les sponsors et Dijon Congrexpo.

Les encouragements de Fabrice Gillotte


C'est Fabrice Gillote qui a mené cette remise des prix, et s'est montré très encourageant à l'égard de tous les participants, y compris ceux qui pourraient être déçus de ne pas avoir gagné : «J'avais moi-même fini dernier à mon premier concours, et je ne doute pas qu'il y a parmi vous des gens qui auront un très beau parcours professionnel» a raconté le chocolatier dijonnais. Et de passer la parole au parrain de cette édition, Benoît Charvet, qu'il a «vu naître ici, au concours de Dijon».
«C'était en effet mon tout premier concours» confirme le chef pâtissier. «J'y ai découvert l'univers des concours, et ça m'a donné envie d'avancer, de progresser. Et ça sert dans le métier de tous les jours».

Féminisation en vue dans la chocolaterie


La remise des prix a notamment été l'occasion de voir une femme s'imposer pour la première fois à Dijon chez les chocolatiers. «Et c'est bien pour ton talent, et pour la qualité de ta réalisation, que tu as gagné, et non parce que tu es une femme» a précisé Fabrice Gillotte à Cécile Servais en lui remettant son premier prix au concours des pièces artistiques en chocolat et bonbons de chocolat. «Elle a gagné au mérite, avec une pièce très élégante» ajoutait-il après la cérémonie pour Infos-Dijon. «C'est une bonne chose pour le concours. Depuis 5 ans, on voit plus de femmes arriver dans le métier et dans les concours. Et ce n'est pas facile pour les filles de s'imposer, comme dans tous les métiers d'ailleurs».
Nicolas Richoffer
Photos N.R.

Le palmarès 2018


Concours Wedding Cake



4e : Gaétan ELIE, MAISON DIAS (VILLEURBANNE)


3e : Aurélie VEZIEN, AURELIE ET GOURMANDISES (SAINT-JEAN DE BONNEVAL)


2e : Luciné ADIYAN, GATEAU DE LUCINE (DIJON)


1er : Florent FAIVRE, LE FOURNIL DE JEAN-MARC (AIBRE)

Concours Pâtisseries individuelles, moins de 21 ans


6e : Ambre CULLY, BOULANGERIE PATISSERIE LINSTER (PUTTELANGE LES THIONVILLE) (absente lors de la remise des prix)


5e : Célia BERGER DIT LACROIX (VILLEFRANCHE SUR SAONE)


4e : Thomas ROLLIN, PATISSERIE OLIVIER BOUREAU (NUITS SAINT GEORGES)


3e : Jeanne PAQUIN, PATISSERIE AURELIEN DUVOIE (DIJON)


2e : Timothé FRANZETTI, L’HOSTELLERIE DE LEVERNOIS (LEVERNOIS)


1er : Kélian CHANEL, BRUNO SALADINO (LYON)

Concours des pièces artistiques en chocolat et bonbons de chocolat



7e : Anaïs LIGIER, LE PETIT MOZART (DIJON)


6e : Léo TATON, ECLAT DE CHOCOLAT (CHARNAY LES MACON)


5e : Loïc CENAC, PATISSERIE NICOLAS ARNAUD (IXELLES)


4e : Henri ARNOULT, CHOCOLATERIE-PATISSERIE ZANIN (SALLANCHES)


3e : Miguel LAUREAU, PATISSERIE HIRSINGER (ARBOIS)


2e : Julien CŒUR, PATISSERIE-CHOCOLATERIE PORTAL (CLAMECY)


1ère : Cécile SERVAIS, CHOCOLATERIE PHILIPPE BEL (ANDREZIEUX-BOUTHEON)

Concours Croquembouches



5e : Elodie Bernard (Dijon)


4e : Justine Planquet (Arnay-le-Duc)


3e : Audrey Sirveaux (Auxonne)


2e : Camille Kauffman (Chatenoy-le-Royal)


1er : Kevin Hurte (Chatillon-sur-Seine)


Les participants du concours croquembouches, apprentis au CFA La Noue