jeudi 19 septembre 2019
Le mosaïste a ajouté Dijon à la longue liste des villes du monde qui hébergent ses oeuvres. Il en a fixé six sur des façades du centre-ville.
Découvrez notre carte Google pour retrouver les six oeuvres.
Questions à...
La conseillère métropolitaine déléguée à l’emploi témoigne de la volonté de la Métropole d’accompagner les acteurs du territoire pour favoriser la création d’emplois et «permettre un développement économique harmonieux et solidaire».
> Dijon > Dijon

GILETS JAUNES : «On est arrivé à un stade où on ne peut plus lâcher»

05/09/2019 03:17Imprimer l’article
A Dijon, les Gilets Jaunes préparent activement la manifestation de rentrée ce samedi 7 septembre. Manifestation déclarée, des revendications inchangées…
Joanny Brun, Le président de l’Association des gilets jaunes 21 fait le point sur la situation pour Infos-Dijon.
Créée en décembre 2018, l’association des gilets jaunes 21 est une association de lutte contre l'appauvrissement du peuple Français, pour le retour aux valeurs de la République et acquérir un équilibre financier. Elle revendique son indépendance vis à vis de tout parti politique. Transparente, elle publie régulièrement tous ces comptes sur sa page Facebook.  Discrète ces derniers mois, aujourd’hui, l'association des gilets jaunes 21 sort de l’ombre et promet une rentrée solidaire et déterminée. 

Joanny Brun Président de l'Association des Gilets Jaunes 21 : «Oui on sort de l’ombre. En fait au cours de ces dernières semaines nous avons organisé des événements pour préparer le 24 décembre. On était à Tréclun le 15 août pour un barbecue géant et nous avons aussi fait des maraudes auprès des plus démunis. Mais maintenant on veut montrer que nous sommes toujours motivés. On veut monter en puissance après cet été un peu plus calme. Nous sommes prêts à poursuivre le mouvement et inciter les gens à venir manifester ce samedi à Dijon»
 

Une manifestation déclarée

 
«On a décidé en effet de déclarer cette manifestation pour offrir la possibilité aux gens qui avaient la crainte des débordements, de pouvoir revenir dans une structure encadrée et protégée pour relancer le mouvement sur de nouvelles bases avec l’ambition de réussir»
(NDLR : Mercredi soir l’association était dans l’attente d’une réponse des services de la Préfecture de Côte d'Or pour définir le tracé qui serait éloigné de l'hyper centre de Dijon, pour ne pas perturber la braderie de rentrée)

                                                                 

                                                                       Joanny Brun Président , Les Gilets Jaunes 21

 

Vos revendications ont-elles évoluer ? 

 
«Nos revendications sont toujours les mêmes. Le social, le pouvoir d’achat, les taxes, le carburant, bref tout ce qui fait qu’un salarié lambda ne peut pas finir le mois dignement. Parce que nous n’avons rien obtenu. Ah si ! des promesses ! Et la prime d’activité. Mais une prime peut sauter à tout moment et puis les gens ne vivent pas avec une prime mais avec salaire décent. Et ça, les hausses de salaires, on les attend toujours»
 

 Le combat social peut durer longtemps

 
«On est arrivé à un stade où on ne peut plus lâcher. Donc oui, on ira jusqu’à ce que ce gouvernement ou un autre fasse que le salarié lambda puisse vivre correctement de son salaire. On ne peut pas être plus clair. Le mouvement des Gilets Jaunes est loin d'être mort et le combat social se poursuivra aussi longtemps que les Impôts»
 

Vous préparez un noël pour les SDF

 
«Oui c’est l’autre volet de notre association, le volet social. Nous avons organisé ces dernières semaines différentes animations, afin de récolter des fonds pour organiser une soirée de noël au profit des sans domicile fixe de Côte d’Or. Pour cela, nous préparons une soirée musicale ouverte à tous en novembre, et nous sommes d’ailleurs à la recherche de groupes musicaux qui souhaiteraient se produire ce soir-là sur scène»

                                                                                                                                                                                   Norbert Banchet