dimanche 25 février 2018
Questions à...
Dans une longue interview qu'il nous a accordée, le maire de Dijon et président de Dijon Métropole n'élude aucun sujet.
Les erreurs du quinquennat de François Hollande, ses acquis aussi, la politique d'Emmanuel Macron, les prochaines élections municipales à Dijon, le projet métropolitain, la rivalité avec Besançon, les rapports avec le Département et la Région, la marque Just Dijon, l'auto-suffisance alimentaire, et bien-sûr les tarifs du stationnement…
> Dijon > Dijon

J'AIME, J'AIME PAS : «A Dijon, le tissu associatif est dense»

06/10/2016 09:19Imprimer l’article
Points forts, points faibles, l’œil des Dijonnais sur leur ville. Aujourd’hui, Alex Basso Ngango, 35 ans, animateur socio-culturel.

J'aime

«Le tissu associatif est assez dense. Je pense aux Tanneries par exemple, qui ont une programmation riche».

J'aime pas

«Il y a beaucoup de jeunes qui galèrent dans les quartiers. Et puis, retirer les abonnements aux chômeurs qui prennent le bus, c'est pas très cool».