mercredi 14 novembre 2018
L'Agence Régionale de Santé a présenté ce vendredi Inga, une étudiante de 23 ans qui devient ambassadrice de la vaccination dans le cadre de la campagne massive lancée ce début octobre. 2.900 jeunes ont déjà été vaccinés sur les quelque 40.000 ciblés.
Questions à...
Le secrétaire de la section de Dijon du Parti Socialiste revient sur sa fidélité à Ségolène Royal et explique pourquoi elle serait selon lui une bonne candidate pour «rassembler la gauche», notamment au regard de son engagement pour la transition écologique, et de sa force de caractère au service d'«idées justes».
> Dijon > Dijon

J'AIME, J'AIME PAS : «Ce centre-ville a une âme»

21/12/2016 03:13Imprimer l’article
Points forts, points faibles, l’œil des Dijonnais sur leur ville. Aujourd’hui, Gaël Mathey, 20 ans.

J'aime

«A Dijon, le centre-cille a une âme. J'aime beaucoup les petites rues avec des commerçants, des marchés, etc. Et avoir rendu la rue de la Liberté piétonne est vraiment une bonne chose».

J'aime pas

«Pour rester sur la rue de la Liberté, je dirais qu'on trouve les commerçanst d'un coté et les bars et les lieux de vie d'un autre, ce qui fait qu'à partir de 20 heures, il n'y a plus rien rue de la liberté. C'est dommage.»