samedi 25 février 2017
Questions à...
Le sénateur PS de Côte-d'Or, premier soutien d'Emmanuel Macron, estime que la primaire a produit «l'effet que nous redoutions». Il répond aux questions d'infos-dijon.
> Dijon > Dijon

J'AIME, J'AIME PAS : «Chez moi à Besançon, nous sommes plus ouverts»

11/10/2016 03:06Imprimer l’article
Points forts, points faibles, l’œil des Dijonnais sur leur ville. Aujourd’hui, Lydie Futin, 27 ans, étudiante.

J'aime

«J'aime des bars comme le Trinidad, ou la Comédie. J'aime aussi la bibliothèque municipale car on peut emprunter beaucoup de livres, et longtemps».

J'aime pas

«Au premier abord, les Dijonnais ont l'air très fermés, même si ça va mieux avec le temps. Mais je trouve que chez moi, à Besançon, les gens sont plus ouverts».