dimanche 25 février 2018
Questions à...
Dans une longue interview qu'il nous a accordée, le maire de Dijon et président de Dijon Métropole n'élude aucun sujet.
Les erreurs du quinquennat de François Hollande, ses acquis aussi, la politique d'Emmanuel Macron, les prochaines élections municipales à Dijon, le projet métropolitain, la rivalité avec Besançon, les rapports avec le Département et la Région, la marque Just Dijon, l'auto-suffisance alimentaire, et bien-sûr les tarifs du stationnement…
> Dijon > Dijon

J'AIME, J'AIME PAS : «Il y a plein d'histoires à raconter dans chaque recoin de la ville»

04/10/2016 03:12Imprimer l’article
Points forts, points faibles, l’œil des Dijonnais sur leur ville. Aujourd’hui, Quentin Michel, 27 ans, gérant d'un magasin de jeux.

J'aime

«Quand on lève les yeux, il y a toujours de la pierre et plein d'histoires à raconter dans chaque recoin de la ville. Ici, le patrimoine historique est accessible à tous et visible de partout. Et puis j'aime les boites à livres aussi. J'y dépose et j'y prends souvent des bouquins.»

J'aime pas

«La Toison d'Or. C'est inhumain et dégueulasse. Et je n'aime pas non plus le coté pincé du centre-ville bourgeois»