dimanche 25 février 2018
Questions à...
Dans une longue interview qu'il nous a accordée, le maire de Dijon et président de Dijon Métropole n'élude aucun sujet.
Les erreurs du quinquennat de François Hollande, ses acquis aussi, la politique d'Emmanuel Macron, les prochaines élections municipales à Dijon, le projet métropolitain, la rivalité avec Besançon, les rapports avec le Département et la Région, la marque Just Dijon, l'auto-suffisance alimentaire, et bien-sûr les tarifs du stationnement…
> Dijon > Dijon

J'AIME, J'AIME PAS : «Je me sens bien à Dijon»

21/10/2016 03:06Imprimer l’article
Points forts, points faibles, l’œil des Dijonnais sur leur ville. Aujourd’hui, Clémence, 18 ans, étudiante.

J'aime

«L'ambiance de la ville. C'est ni trop petit, ni trop grand. C'est une ville propre et belle, je m'y sens bien»

J'aime pas

«L'ambiance dans les transports aux heures de pointe : dans le tram par exemple, les gens ne sont pas aimables et ne se poussent pas quand il y a du monde et qu'on manque tous de place»