dimanche 25 février 2018
Questions à...
Dans une longue interview qu'il nous a accordée, le maire de Dijon et président de Dijon Métropole n'élude aucun sujet.
Les erreurs du quinquennat de François Hollande, ses acquis aussi, la politique d'Emmanuel Macron, les prochaines élections municipales à Dijon, le projet métropolitain, la rivalité avec Besançon, les rapports avec le Département et la Région, la marque Just Dijon, l'auto-suffisance alimentaire, et bien-sûr les tarifs du stationnement…
> Dijon > Dijon

J'AIME, J'AIME PAS : «Les Dijonnais sont souvent de mauvaise humeur»

17/09/2016 03:38Imprimer l’article
Points forts, points faibles, l’œil des Dijonnais sur leur ville. Aujourd’hui, Nicolas Roulois, 20 ans, vendeur de vêtements.

J'aime

«La ville en elle-même et toute cette architecture. Dijon est une très belle ville. J'aime aussi les produits du terroir, que cela soit la moutarde et le cassis».

J'aime pas

«L'humeur des Dijonnais. Il faudrait qu'ils soient comme les gens du Nord, un peu plus souriant».