mardi 17 octobre 2017
Questions à...
Un an après son élection, le premier secrétaire de la section PS de Dijon revient sur l'année écoulée et parle de l'avenir dans une longue interview accordée à Infos-Dijon : l'échec du PS aux élections présidentielles et législatives, le processus de refondation du parti, la concurrence de La France Insoumise, la politique de La République en Marche, ou encore la mairie de Dijon… Tous les sujets sont abordés, sans langue de bois.
> Dijon > Dijon

J'AIME, J'AIME PAS : «Les gens sont accessibles, malgré les apparences»

17/10/2016 03:13Imprimer l’article
Points forts, points faibles, l’œil des Dijonnais sur leur ville. Aujourd’hui, Vincent Toso, 26 ans, assistant d'éducation.

J'aime

«La ville est assez accueillante pour les jeunes et les étudiants. Il y a beaucoup d'animations, les soirs mais aussi en journée».

J'aime pas

«Le côté un peu chicos du centre-ville. Quand je suis arrivé, je trouvais les gens assez guindés. Depuis, j'ai appris à les connaître. Les Dijonnais sont accessibles, malgré les apparences».