samedi 25 février 2017
Questions à...
Le sénateur PS de Côte-d'Or, premier soutien d'Emmanuel Macron, estime que la primaire a produit «l'effet que nous redoutions». Il répond aux questions d'infos-dijon.
> Dijon > Dijon

J'AIME, J'AIME PAS : «Les gens sont accessibles, malgré les apparences»

17/10/2016 03:13Imprimer l’article
Points forts, points faibles, l’œil des Dijonnais sur leur ville. Aujourd’hui, Vincent Toso, 26 ans, assistant d'éducation.

J'aime

«La ville est assez accueillante pour les jeunes et les étudiants. Il y a beaucoup d'animations, les soirs mais aussi en journée».

J'aime pas

«Le côté un peu chicos du centre-ville. Quand je suis arrivé, je trouvais les gens assez guindés. Depuis, j'ai appris à les connaître. Les Dijonnais sont accessibles, malgré les apparences».