mercredi 14 novembre 2018
L'Agence Régionale de Santé a présenté ce vendredi Inga, une étudiante de 23 ans qui devient ambassadrice de la vaccination dans le cadre de la campagne massive lancée ce début octobre. 2.900 jeunes ont déjà été vaccinés sur les quelque 40.000 ciblés.
Questions à...
Le secrétaire de la section de Dijon du Parti Socialiste revient sur sa fidélité à Ségolène Royal et explique pourquoi elle serait selon lui une bonne candidate pour «rassembler la gauche», notamment au regard de son engagement pour la transition écologique, et de sa force de caractère au service d'«idées justes».
> Dijon > Dijon

J'AIME, J'AIME PAS : «Pour trouver du vert, il faut sortir de la Ville»

18/10/2016 02:24Imprimer l’article
Points forts, points faibles, l’œil des Dijonnais sur leur ville. Aujourd’hui, Gérald Mercey, 38 ans, journaliste jeux vidéo.

J'aime

«Je suis arrivé à Dijon par la fac en 1997 et je ne suis jamais reparti car la ville m'a toujours plu ! J'aime l'histoire de la ville, ses pierres, son patrimoine, même si certaines rues mériteraient plus d'attention…»

J'aime pas

«La bétonnisation outrancière de Dijon. Voir des immeubles de bureaux vides entre le Centre et la Toison ou entre le Centre et Quetigny, ça me désole. Maintenant, pour trouver du vert, il faut sortir et s'éloigner du centre ville. C'est dommage.»