mardi 20 août 2019
Le mosaïste a ajouté Dijon à la longue liste des villes du monde qui hébergent ses oeuvres. Il en a fixé six sur des façades du centre-ville.
Découvrez notre carte Google pour retrouver les six oeuvres.
Questions à...
La conseillère métropolitaine déléguée à l’emploi témoigne de la volonté de la Métropole d’accompagner les acteurs du territoire pour favoriser la création d’emplois et «permettre un développement économique harmonieux et solidaire».
> Dijon > Dijon

JEAN-CLAUDE DECOMBARD : «Marcheur au plan national et européen, je fais le choix d’adhérer à «Pour Dijon» au plan local»

08/04/2019 09:37Imprimer l’article
Le conseiller municipal La République En Marche et ancien adjoint au sports estime que «cette démarche politique locale correspond à [ses] valeurs et qu’elle n’est pas incompatible avec un engagement dans un autre parti politique».
Communiqué de Jean-Claude Decombard, conseiller municipal La République En Marche :

Depuis plusieurs semaines, j’observe comme d’autres, l’évolution de la démarche citoyenne «Pour Dijon», lancée par un collectif d’une quarantaine de citoyennes et citoyens de notre territoire.

Invité en mars par son président-fondateur, Sylvain Comparot, en ma qualité d’ancien adjoint au sport de la ville de Dijon, j’ai pu assister et participer à un moment d’échanges avec de nombreux adhérentes et adhérents de cette association indépendante de tout parti politique. J’ai présenté ce soir là les enjeux de la politique du sport sur le territoire.
Les débats ont été riches, parfois même rudes, mais toujours avec bienveillance, mettant avant tout la mixité des idées comme un vrai plus.

A la suite de cette soirée, j’ai pris le temps de réfléchir et d’étudier les textes fondateurs de cette association locale qui veut «rassembler des talents, rassembler des idées et construire un projet pour le territoire». Comme elle, je suis attaché aux valeurs républicaines et humanistes, et je suis convaincu qu’un projet pour le territoire devra rassembler la société civile, des experts, des personnes d’expériences, et même des personnes de profils ou investissements politiques variés.

Constatant que cette démarche politique locale correspond à mes valeurs, qu’elle n’est pas incompatible avec un engagement dans un autre parti politique, et convaincu qu’un nouveau projet fédérateur pour Dijon ne pourra naitre que par les acteurs et citoyens qui font notre territoire au quotidien, j’ai décidé ce jour d’adhérer à la démarche citoyenne «Pour Dijon» et rejoindre ainsi ses quelques 200 adhérentes et adhérents.

J’espère que demain d’autres actrices ou acteurs du territoire dijonnais, avec ou sans étiquette politique, rejoindront «Pour Dijon» afin de construire tous ensemble un projet fédérateur pour Dijon et sa métropole.

Photo archives N.R.