vendredi 20 avril 2018
VIDEO - Le général Olivier Kim, commandant de la région de gendarmerie de Bourgogne-Franche-Comté, présidait ce mercredi matin la cérémonie hommage au colonel Arnaud Beltrame, décédé la semaine dernière à Trèbes (Aude) dans l'exercice de ses fonctions.
Questions à...
Ce mardi, la Région et l'Etat présentaient le Plan d’investissement dans les compétences 2018-2022 et sa phase d’amorçage 2018. Un plan qui entre dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle annoncée par le gouvernement et qui propulse le budget de la formation en position de plus gros budget du Conseil Régional. La vice-présidente en charge de la formation professionnelle nous livre son regard sur le projet gouvernemental, ses inquiétudes aussi, et plaide pour un changement complet de la façon de penser la formation. Interview.
> Dijon > Dijon

LEGISLATIVES : Didier Martin (PRG) et François Deseille (MoDem) investis par la République en Marche, la réaction de François Rebsamen

15/05/2017 19:15Imprimer l’article
Alors que la République en Marche publie ce lundi les noms des candidats sur les 1ère et 2e circonscriptions de Côte-d’Or, retrouvez la réaction du maire de Dijon, face à l’investiture de deux de ses adjoints…
Alors que mercredi dernier, la République en Marche, qui a pris la suite d’En Marche !, le mouvement politique porté par Emmanuel Macron, n’avait investi que trois candidats sur les cinq circonscriptions (lire notre article), ce lundi, le site de la République en Marche comble les vides (aller sur le site).
Sur la première, c’est Didier Martin, adjoint PRG de François Rebsamen qui sera candidat. Sur la seconde, ce sera François Deseille, adjoint également sous l’étiquette du MoDeM. Le maire de Dijon a choisi infos-dijon pour réagir à ces investitures. Et il n’y va pas de main morte !

«D’un côté, on a le renouvellement voulu par Emmanuel Macron et de l’autre, un politicard !»


«En ce qui concerne le cas de François Deseille, ce n’est pas la première fois. Il vient d’une formation qui a passé des accords avec En Marche ! Il est candidat, c’est son droit. Je lui demande juste de ne pas utiliser ses fonctions dans le cadre de la campagne qu’il va mener. Par contre, Didier Martin, lui, fait partie du groupe majoritaire à la mairie (PS, radicaux, etc.). Il m’avait averti qu’il avait posé sa candidature. Je l’ai averti, «ça va poser un problème au groupe majoritaire. J’analyserai les conséquences de cet acte pour la vie municipale..et la métropole».
Le maire de Dijon ajoute, à propos du cas de Didier Martin, qui fera face à l’adjointe PS de François Rebsamen, Sladana Zivkovic, «je regrette que dans la 1ère circonscription, il y a une femme, qui est une jeune élue, qui s’engage, et que je soutiens, qui ait à affronter quelqu’un qui est élu depuis 23 ans à la ville de Dijon et qui ne semble pas correspondre à l’éthique définie par les désignations des candidats par En Marche !
D’un côté, on a le renouvellement voulu par Emmanuel Macron et de l’autre, un politicard !».

Recueilli par B. L.