mardi 24 octobre 2017
Questions à...
Un an après son élection, le premier secrétaire de la section PS de Dijon revient sur l'année écoulée et parle de l'avenir dans une longue interview accordée à Infos-Dijon : l'échec du PS aux élections présidentielles et législatives, le processus de refondation du parti, la concurrence de La France Insoumise, la politique de La République en Marche, ou encore la mairie de Dijon… Tous les sujets sont abordés, sans langue de bois.
> Dijon > Dijon

MUNICIPALES A DIJON : Emmanuel Bichot reçoit le soutien de Laurent Wauquiez

09/10/2017 09:03Imprimer l’article
Le groupe municipal  «Agir pour Dijon» se réjouissent de ce «soutien de poids» et y voient «un fort encouragement à poursuivre le combat pour un changement de pratique et de politique à Dijon».
Communiqué d'Emmanuel Bichot, président du groupe municipal d'opposition «Agir Pour Dijon» :

Lors de la Convention des Républicains de Côte-d’Or, samedi 30 septembre à Sombernon, Laurent Wauquiez, candidat à la présidence du mouvement, a délivré des messages porteurs d’espoir pour une nouvelle dynamique, en insistant sur la réconciliation et la répartition des rôles.

D’abord le souhait que sa famille politique se réconcilie et laisse derrière elle les vieilles querelles, vecteurs de division et d’échec. Ce souhait s’est traduit concrètement par la réintégration cette semaine des conseillers départementaux Hubert Brigand et François-Xavier Dugourd, suite à leur suspension du parti pour candidatures dissidentes lors des élections législatives. Appelant à un sursaut, Laurent Wauquiez a invité chacun à retrouver l’apaisement et l’esprit de compagnonnage.

Pour relever les défis en Côte d’Or, Laurent Wauquiez a également appelé à une répartition des rôles, soulignant tour à tour l’excellent travail effectué par Rémi Delatte en tant que président de la fédération Les Républicains de la Côte-d’Or et à l’Assemblée nationale, l’engagement d’Alain Houpert au Sénat pour défendre la ruralité tant menacée actuellement par les mesures du Gouvernement, et aussi l’implication forte de François-Xavier Dugourd au conseil départemental en tant que premier vice-président. S’agissant de Dijon, Laurent Wauquiez a demandé à Emmanuel Bichot de poursuivre le travail d’opposition engagé avec son équipe. Il compte sur lui pour tourner la page Rebsamen en s’attelant à préparer dès maintenant les prochaines élections municipales.

Le groupe municipal et l’association Agir pour Dijon se réjouissent de ce soutien de poids et y voient un fort encouragement à poursuivre le combat pour un changement de pratique et de politique à Dijon et dans la métropole. C’est tous ensemble, en rassemblant la droite républicaine et le centre et en associant celles et ceux qui se retrouvent dans notre projet pour Dijon au-delà des sensibilités politiques, que nous pourrons remporter de belles victoires.

Laurent Wauquiez a établi une feuille de route pour aborder sereinement et unis les prochaines échéances, chacun ayant son rôle à jouer. Cette approche est tout à fait en phase avec le nouveau contexte politique de non cumul des mandats et l’attente de nos concitoyens d’un engagement des élus sur l’intégralité de leur mandat.

Groupe municipal d’opposition Agir pour Dijon
Emmanuel Bichot, président, Bernard Bonoron, Stéphane Chevalier, Marie-Claude Mille, Chantal Outhier.

Photo archives N.R.