samedi 14 décembre 2019
L'événement «Clos et château scintillants» propose de nombreuses animations les 15 et 22 décembre à Vougeot. Au programme : visites guidées théâtralisées au rythme des contes de Noël de Bourgogne-Franche-Comté, des démonstrations et bien sûr des dégustations gourmandes.
Questions à...
À l'occasion des 70 ans de la fondation de la première communauté Emmaüs par l'abbé Pierre, Anne-Marie de Bailliencourt présente les évolutions de la communauté installée à Norges-la-Ville, en périphérie de Dijon.
> Dijon > Dijon

ON DIJON : François Rebsamen reçoit un Grand Prix des Maires RMC

21/11/2019 15:33Imprimer l’article
En marge du Congrès des Maires, la radio RMC a attribué le Grand Prix des Maires catégorie «Numérique et Services» à François Rebsamen.
Alors que se déroulait le Congrès des Maires, organisé par l'Association des Maires de France du 18 au 21 novembre 2019, la radio RMC remettait ce jeudi 20 novembre 2019 au Lido à Paris ses «Grands Prix des Maires» pour la seconde fois.

Maire PS de Dijon depuis 2001, François Rebsamen s'est vu décerner le Grand Prix des Maires RMC dans la catégorie  «Numérique et Services». Comme l'indique la radio, ce prix «met à l’honneur les maires et élus qui localement réalisent des projets entreprenants et innovent afin d’améliorer le quotidien de leurs concitoyens». Au yeux du jury, «le maire connecté facilite la vie de ses concitoyens en œuvrant au déploiement du haut débit et en favorisant l'accès - y compris par des formations - à Internet et aux services en ligne».

Plus de 400 communes avaient déposé leur candidature. Le jury était composé d'Éric Brunet et de Laurent Neumann ainsi que de plusieurs partenaires. À travers François Rebsamen, c'est le projet de smart city qui est ainsi récompensé et le poste de pilotage connecté On Dijon (retrouver notre reportage sur son inauguration). C'est à Denis Hameau (conseiller de Dijon métropole délégué à la ville intelligente) qu'Éric Brunet a remis le trophée sur la scène du Lido.



«Un projet absolument inouï»


François Rebsamen a réagi sur la radio : «c'est un projet tellement exemplaire que des villes du monde entier viennent à Dijon (…) pour visiter notre poste de pilotage». Aux exemples concrets que demandaient Éric Brunet et de Laurent Neumann, le maire de Dijon a signalé 36.000 points lumineux sur la Ville de Dijon sont remplacés par des LED et pilotés par un seul point central permettant de faire des économies. Le PC gère aussi les feux tricolores qui sont maintenant équipés d'un signal permettant de les faire passer au vert quand un bus arrive. Idem pour le tram, les bus, le réseau d'eau...

Laurent Neumann a vanté «un projet absolument inouï» dans une ville qui «a changé de manière incroyable sur cette dernière décennie» tandis qu'Éric Brunet souhaitait aider ses auditeurs à se faire une idée du poste de pilotage connecté par une description en direct faite par le maire lui-même.

Jean-Christophe Tardivon

Les lauréats
Prix « Ville / Commune Sociale » : Laurent Borel, de la commune de Souvigny-de-Touraine (37), pour la construction d’une école adossée à une maison de retraite, avec restauration commune,
Prix « Mobilité et Aménagement » : Yves Foulon, de la commune d’Arcachon (33), pour la mise à disposition d’un vélo à chaque foyer,
Prix « Développement Économique » : Gaël Perdriau, de la ville de Saint-Étienne (42), pour un test en grandeur nature de nouveau mobilier urbain,
Prix « Énergie » : Hélène de Comarmond, de la ville de Cachan (94), pour l’optimisation du réseau de chaleur avec une technique de doublet subhorizontal, une première mondiale,
Prix « Développement Durable » : Pierre Aschieri, de la commune de Mouans-Sartoux (06), pour la mise en place d’une régie municipale agricole approvisionnant les cantines scolaires en légumes bio et locaux,
Prix « Numérique et Services » : François Rebsamen, de la ville de Dijon (21), pour la mise en place d’un poste de pilotage centralisé de tous les équipements urbains,
Prix « Sport et Culture » : Béatrice Pavy-Morançais, de la commune de Montval-sur-Loir (72), pour le projet de placer la danse au cœur de la politique culturelle et de médiation sociale.


François Rebsamen lors de l'inauguration du musée des Beaux-arts, le 18 avril 2019 (photo JC Tardivon)


Le 20 novembre 2019 : Éric Brunet (animateur du show « Brunet/Neumann sur RMC), Denis Hameau (conseiller de Dijon métropole), Arthur Dreyfuss (secrétaire général Altice France) et Laurent Neumann (animateur du show « Brunet/Neumann sur RMC) (photo Jérôme Domine/RMC)