lundi 10 décembre 2018
Questions à...
Le préfet de Côte-d'Or et de Bourgogne-Franche-Comté, Bernard Schmeltz, a réagi ce samedi pour Infos-Dijon.
> Dijon > Dijon

PREVENTION - SANTE - SENIORS : «Dijon s’occupe de vous»… Les rendez-vous de juin à octobre

14/06/2018 15:17Imprimer l’article
Actions de prévention et manifestations festives sont annoncées.
«Cette campagne, c’est pour montrer toute l’attention de la ville de Dijon, de son CCAS et de la Direction Santé-Hygiène pour les Dijonnais. On vise l’ensemble des habitants», a introduit l’adjointe au maire Françoise Tenenbaum, mercredi à la Maison des seniors.
En rappelant quelles sont les missions du CCAS, l’élue municipale et vice-présidente du Centre a fait remarquer que le résidence Abrioux, permettant de «favoriser les parcours résidentiels et le maintien dans le logement», sera reconstruite dans le quartier des Maraîchers.

Une nouvelle résidence Abrioux en 2020


«Nous allons faire un bâtiment neuf sur le même terrain, avec Villéo. Nous devrions pouvoir ouvrir la nouvelle résidence en juin 2020, avec une capacité réduite mais des appartements plus grands qui permettront désormais d’accueillir des femmes avec des enfants, sans solution suite à des accidents de la vie…», a précisé Françoise Tenenbaum. Avant démolition, le bâtiment actuel restera jusqu’à l’ouverture du nouveau.
Le CCAS profitera de cette opération pour renforcer son accompagnement puisqu’une antenne sociale sera créée au rez-de-chaussée du nouveau bâtiment, afin de mieux aider les personnes accueillies dans les démarches via le numérique notamment. Le don de 20 000 euros du Crédit municipal au CCAS (fin mars) permettra d’ailleurs de former des agents à la maîtrise de supports et usages numériques.
La conférence de presse menée par Françoise Tenenbaum, avec à ses côtés la directrice générale du CCAS Nathalie Kelle et le responsable de la Direction Santé-Hygiène de la ville de Dijon David Mouton, a été l’occasion de faire le point sur une campagne qui sera développée jusqu’en octobre.

La campagne de prévention-santé est lancée


Mercredi après-midi, à l'initiative de Monique Bailly, propriétaire du manège sur la place François Rude et en partenariat avec le Centre Communal d'Action Sociale de la ville de Dijon, les enfants accueillis par les différentes structures partenaires du CCAS ont bénéficié de l’opération «Manège gratuit».
Cette année, 930 tickets avaient été distribués à 12 de ces partenaires : ADOMA, Restos du cœur, Clos Chauveau, Solidarité Femmes, centre social des Grésilles, MJC-centre social Balzac–Maladière, La Maison-phare de la Fontaine d’Ouche, ALSH Bourroches, Le Tempo, CHRS Blanqui, le service jeunesse de la ville de Dijon, CHRS Sadi Carnot.

Alix Berthier

Le CCAS


Le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de la ville de Dijon est un établissement public administratif présidé par François Rebsamen, maire de Dijon, président de Dijon métropole. Françoise Tenenbaum, adjointe déléguée à la santé, à la solidarité et aux personnes âgées en est la vice-présidente.
Le CCAS est l'acteur majeur de la politique sociale municipale ; il anime une action générale de prévention et de développement social sur le territoire dijonnais. Il propose différentes activités et services dans le cadre de ses missions légales et facultatives afin de :

- faciliter l'accès aux droits pour tous,
- lutter contre l'isolement et la rupture du lien social,
- favoriser les parcours résidentiels et le maintien dans le logement,
- détecter les situations de détresse et lutter contre la grande précarité,
- favoriser la cohésion sociale et la démarche participative des usagers sur le territoire.

Il s'adresse à l'ensemble des Dijonnais (personnes seules, familles, personnes âgées, personnes en situation de handicap...).
Depuis 2002, la ville de Dijon adhère au réseau des villes santé de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et souscrit ainsi à la charte «Santé pour tous».
Pour mener à bien ces missions, la ville de Dijon, à travers notamment son service Dijon Ville Santé, a pour objectifs de :

- relayer et adapter au contexte local les campagnes nationales de prévention (par exemple, «Semaine européenne de la vaccination», «Octobre rose», mois de promotion du dépistage organisé du cancer du sein, «Journée mondiale de lutte contre le SIDA»...),
- impulser des actions de prévention et de promotion de la santé répondant aux besoins des habitants (par exemple, «Village goût nutrition santé», brossage des dents dans les écoles...),
- fédérer et coordonner les partenaires locaux autour de projets de santé, apporter un soutien aux acteurs de terrain (par exemple, commission santé mentale et logement...).

Par ses nombreuses offres de services ou actions, la ville de Dijon et son CCAS participent au bien- être de tous.

Action portée

par la Direction Santé-Hygiène

        

Prévention solaire : programme d’actions de prévention des risques liés au soleil – Eté 2018


Le soleil joue un rôle majeur pour l'organisme (fabrication de vitamine D...) et participe au bien- être physique et moral. Ceci ne doit pas faire oublier qu'une exposition excessive aux rayons ultraviolets est dangereuse pour la peau et les yeux. Les coups de soleil pris durant l'enfance constituent un facteur de risque de cancer de la peau à l'âge adulte.
Le mélanome est un des cancers cutanés les plus graves et 2/3 sont liés à des expositions excessives au soleil. En vingt ans, sa fréquence a été multipliée par quatre chez l'homme et trois chez la femme.
Pour lutter contre ce problème de santé publique, il est nécessaire de faire connaître au public et plus spécifiquement aux enfants, les mesures de prévention à adopter.

L'objectif principal est d'informer et de sensibiliser aux risques liés au soleil. Les actions auront pour but :

- de contribuer à une meilleure connaissance de la peau et de la prévention solaire,
- d'expliquer les effets du soleil,
- d'apporter des recommandations en termes de protection solaire.

Publics ciblés (Dijon et les villes signataires du Contrat Local de Santé : Longvic, Chenôve, Quetigny et Talant) :

- les enfants de moins de 4 ans et leurs familles fréquentant des structures petite-enfance,
- les enfants des centres de loisirs extrascolaires,
- les animateurs des accueils de loisirs périscolaires et extrascolaires.

Contenu

1 - Sensibilisation des professionnels de l'animation
L'objectif est de donner aux animateurs, durant les mois de juin, juillet et août, la possibilité de s'approprier les messages de prévention et d'adapter leur comportement dans le cadre de leurs animations auprès des enfants au moyen de différents supports d'animation.

2 - Sensibilisation des professionnels de la petite enfance des structures municipales
Action de prévention à la crèche Tarnier le lundi 2 juillet (fête de fin d'année).

3 – Relais de la campagne nationale sur les risques solaires au niveau local
L'objectif est d'apporter un soutien aux acteurs de terrain désireux de sensibiliser leur public à la prévention solaire :
- contact avec les chefs de bassin des piscines municipales et maîtres-nageurs sauveteurs de Dijon plage pour un affichage quotidien de l'indice UV (envoi par mail via l'association de la sécurité solaire).

Actions et rendez-vous donnés

Par le CCAS


Après-midi dansant au jardin Darcy


Le CCAS mène des actions en faveur du bien vieillir et de la prévention de l'isolement des seniors, notamment en proposant chaque semaine aux Dijonnais âgés de 60 ans et plus, une animation gratuite. Ces animations présentées dans un « calendrier » se veulent ouvertes aux seniors, sans engagement ou adhésion. Ainsi, chacun se rend sur les manifestations de son choix, en fonction de ses centres d'intérêts. Les Dijonnais peuvent ainsi participer aux traditionnels thés dansant mais aussi à des animations culturelles ou de loisirs.

Un après-midi dansant sera organisé le dimanche 24 juin à 14h30 au jardin Darcy.

Le dispositif canicule


Le plan national canicule (PNC) élaboré à la suite de l'épisode caniculaire exceptionnel de 2003 a pour objectifs d'anticiper l'arrivée d'une canicule, de définir les actions à mettre en œuvre aux niveaux local et national afin de prévenir et de limiter les effets sanitaires de celle-ci et d'adapter au mieux les mesures de prévention et de gestion au niveau territorial en portant une attention particulière aux populations à risque.

I - Le plan départemental de gestion canicule

Il est élaboré par la préfecture.
Le dispositif canicule compte 4 niveaux coordonnés avec les niveaux de vigilance météorologique. La vigilance météorologique est matérialisée par la carte de Météo-France métropolitaine et déclinée par département. Les quatre niveaux de couleur traduisent l'intensité du risque de canicule auquel la population sera exposée pour les prochaines 24 heures : vert, jaune, orange, rouge.

a) Les objectifs du plan
L'objectif du plan canicule est de définir les actions à court et à moyen termes dans les domaines de la prévention et de la gestion de crise afin de réduire les effets sanitaires d'une vague de chaleur.

b) Les 4 niveaux d'alerte du plan

Le plan départemental de gestion canicule comporte quatre niveaux d'alerte progressifs :

Niveau 1 : veille saisonnière
Il entre en vigueur le 1er juin de chaque année pour permettre aux services publics de vérifier le bon fonctionnement des dispositifs d'alerte et du caractère opérationnel des mesures prévues dans le plan, d'informer la population de l'ouverture du registre nominatif communal, de repérer les personnes vulnérables, de gérer les inscriptions sur le registre et de délivrer les messages de prévention en cas de fortes chaleur. Il est désactivé le 31 août.

Niveau 2 : avertissement chaleur
Il correspond au passage en jaune de la carte de vigilance météorologique. Il permet la mise en œuvre de mesures graduées et la préparation de la montée en charge des mesures de gestion par les agences régionales de santé (ARS).

Il correspond à trois cas de figure :

1) Un pic de chaleur apparaît et est limité à 1 ou 2 jours.
2) Les IBM prévus sont proches des seuils, mais sans que les prévisions météorologiques ne montrent d'intensification de la chaleur pour les jours suivants.
3) Les IBM prévus sont proches des seuils, avec des prévisions météorologiques annonçant une probable intensification de la chaleur. Cette vigilance jaune est alors considérée comme l'amorce de l'arrivée d'une canicule. Ce niveau implique une attention particulière. Il permet la mise en œuvre de mesures graduées, la préparation d'une montée en charge des mesures de gestion par les ARS, notamment en matière d'information et de communication en particulier en veille de week-end ou de jour férié.

Niveau 3 : alerte canicule
Il correspond au passage en orange de la carte de vigilance météorologique.
Lors de dépassement simultané des seuils bio météorologiques (IBM/nuit – IBM/jour) pendant au moins trois jours consécutifs, seul le préfet du département, avec l'appui de l'ARS, décide de l'opportunité déclencher le niveau 3.
Les IBM de la Côte-d'Or sont fixés à : 19 °C la nuit et 34 °C en journée.

Niveau 4 : mobilisation maximale
Il correspond au passage en rouge de la carte de vigilance météorologique.Il correspond à une canicule avérée exceptionnelle, très intense et durable, avec apparition d'effets collatéraux dans différents secteurs (sécheresse, approvisionnement en eau potable, saturation des hôpitaux ou des pompes funèbres, panne d'électricité, feux de forêts...). Des mesures exceptionnelles sont appliquées pour faire face à une crise de longue durée avec la mise en œuvre d'un plan d'urgence du type «Plan de secours».
Le niveau 4 est déclenché par le 1er Ministre sur avis du Ministre chargé de la Santé et du Ministre de l'Intérieur.

II - Public concerné et modalités d'inscription

Peuvent s'inscrire sur le registre canicule de la ville de Dijon :
 - les personnes de plus de 65 ans,
- les personnes handicapées,
- les personnes inaptes au travail de plus de 60 ans.

Au 1er juin 2018, 400 personnes étaient inscrites sur le registre.

a) L'information du public

Dans l'objectif de recueillir les inscriptions des personnes concernées, la cellule canicule de la ville de Dijon met en place une large communication :
- Affichage et mise à disposition de plaquettes dans tous les lieux d'accueil municipaux.
- Diffusion d'un kit canicule aux personnes déjà inscrites sur le registre nominatif communal.

Le kit canicule est composé :
- d'un courrier qui explique le dispositif et les modalités de fonctionnement,
- d'une fiche d'inscription,
- d'une fiche de radiation,
- du dépliant INPES «Canicule, fortes chaleurs : Adoptez les bons réflexes»,
- de la fiche conseil des 7 actions à suivre en cas de fortes chaleurs.

- Information et fiche d'inscription disponibles sur le site de la ville de Dijon par téléchargement.
- Enfin, des messages de prévention sont diffusés sur les panneaux d'affichage électronique de la ville de Dijon.

b) Modalités d'inscription

Pour s’inscrire sur le registre communal du plan canicule, les personnes peuvent :
- contacter la cellule canicule par téléphone au 03 80 44 81 19. Du lundi au vendredi, de 9h00 à 17h00.
- contacter la Maison des seniors par téléphone au 03 80 74 71 71. Du lundi au vendredi de 9h00 à 17h00.
- contacter la cellule canicule par mail : cellule.canicule@ccas- dijon.fr
- contacter le portail téléphonique unique de la ville de Dijon au 0800 21 3000. Un opérateur répond du lundi au vendredi de 8h à 18h30 et le samedi de 9h à 12h30.
- télécharger une fiche d'inscription sur le site de la ville de Dijon (www.dijon.fr).

Les fiches d'inscription sont à retourner à :

CCAS – Cellule canicule 11 rue de l'hôpital ?CS 73310?21 033 DIJON Cedex,
ou transmises par mail à cellule.canicule@ccas-dijon.fr

c) Point particulier des personnes déjà inscrites

Toutes les personnes déjà inscrites reçoivent une fiche d'actualisation des informations à compléter et à retourner à la cellule canicule.

III - La cellule canicule de la ville de Dijon

Les missions relatives aux niveaux 1 à 3 sont confiées au CCAS de la ville de Dijon, sous la responsabilité de la Directrice Générale, au sein du Service Accueil-Information-Animation.

Déclenchement du niveau 2
Les messages de prévention auprès des administrés et des personnes inscrites sur le registre nominatif communal sont multipliés.
Les personnes inscrites sur le registre reçoivent un appel téléphonique de l'automate d'appel du service de la sécurité civile et des bâtiments, leur rappelant les conduites à tenir en cas de fortes chaleurs.

Déclenchement du niveau 3
Les personnes sont appelées régulièrement et en cas d'inquiétude, des visites à domicile sont organisées, une information sur les salles climatisées disponibles sur la ville est donnée, les conseils de prévention rappelés.

Les volontaires et si besoin l'ensemble du personnel du CCAS peut être mobilisé jusqu'à 7 jours sur 7 en fonction de la situation et de la durée du déclenchement.
En cas de déclenchement du niveau 4, les actions municipales sont renforcées et les recommandations nationales sont appliquées.

De l’aide pour les aidants


Le CCAS propose depuis octobre 2017, un dispositif innovant pour soutenir les aidants quelle que soit la pathologie de la personne accompagnée.
En 2016, le CCAS de Dijon a répondu à l’appel à contribution lancé par l’association française des aidants qui met en place un programme d’action national de formation à destination des aidants. Ils sont 8,3 millions en France. Les aidants sont ces personnes qui s’occupent au quotidien de proches atteints par le handicap ou la vieillesse.
Créée en 2003, l’association française des aidants les écoute et porte leur parole face à une prise en compte de leur situation parfois encore insuffisante. Elle travaille en partenariat avec l’ensemble des acteurs traitant de la question des aidants pour trouver des réponses concrètes et diverses localement et en fonction des besoins de chacun.
Le CCAS a ainsi souhaité s’inscrire dans cette action novatrice afin de proposer une première solution aux aidants.
Cette formation est une réponse complémentaire, une démarche d’accompagnement basée sur le vécu et les besoins exprimés par les aidants. Il ne s’agit ni d’une formation technique visant à faire des aidants des professionnels, ni d’un groupe de parole.
Une session de formation, composée de six modules de trois heures, est à nouveau organisée en septembre (les dates ne sont pas encore fixées).
Ces six modules induisent la notion de parcours, les participants sont invités à fixer leurs objectifs afin de répondre à leurs problématiques.

«Rouler à tout âge» : journée de la mobilité des seniors


La ville de Dijon développe depuis plusieurs années une nouvelle façon de vivre la ville et de s'y déplacer grâce à la mise en place de zones apaisées (limitées à 30 km /h, pistes cyclables, aires pour tous..).
Les seniors, comme les autres générations, s'approprient ces nouveaux modes de déplacements. Cependant, ils peuvent parfois se retrouver en situation de fragilité face à l'effort, au risque, ou à l'incertitude de leurs propres capacités à acquérir de nouveaux apprentissages.
Dans le cadre de ses actions de prévention en faveur d'un bon vieillissement, l'Observatoire de l'âge souhaite promouvoir des opérations en faveur du mouvement et des déplacements apaisés avec des moyens adaptés à l'avancée en âge. Pour ce faire, il a été décidé d'organiser une journée de la mobilité seniors.
Cette manifestation a pour but de prévenir, dans le domaine de la mobilité, en permettant aux seniors d'expérimenter davantage les différents modes actuels de déplacement et de circulation, afin qu'ils restent mobiles tout au long de leur avancée en âge. La mobilité favorise l'autonomie et offre une liberté qu'il est précieux de préserver.
Ainsi, pour limiter l’effort, ils pourront, par exemple, tester le vélo à assistance électrique qui peut être un bon relais à la pratique du vélo.
Ce projet intervient également dans la lutte contre l'isolement des aînés. En effet, les difficultés de déplacements sont souvent énoncées comme cause de l'incapacité de sortir. Or, l'isolement subi peut être source d'une grande souffrance et de détérioration précoce de l'état de santé de la personne. Le mouvement, même limité, est donc à privilégier, à pied, à vélo, le plus longtemps possible.
Des stands d'information, des pistes de circulation pour la pratique des différents modes de déplacements seront proposés aux seniors tout au long de cette journée.

Mardi 18 septembre de 10h à 17h00 au jardin des Sciences.

Semaine bleue

sur le thème «Pour une société respectueuse de la planète : ensemble agissons»


La ville offrira le traditionnel spectacle de clôture de la semaine bleue à l' Auditorium.
Les Dijonnais peuvent s'inscrire à partir du lundi 18 juin, les bulletins seront disponibles dans les lieux municipaux d'accueil du public.

Du lundi 8 au dimanche 14 octobre.
Spectacle de clôture les samedi 21 et dimanche 22 octobre.

 
?>