jeudi 14 novembre 2019
Experts du quotidien, les membres de l'association Envie d'aller plus loin avec mon handicap étudient l'accessibilité des événements ou des moyens de déplacement à Dijon. Après deux années de déboires, ils espèrent que les prochaines animations des Féeries de Noël seront réellement inclusives.
Questions à...
Depuis mars 2018, Sophie Harent occupe la direction du musée Magnin. À l'occasion d'un nouvel accrochage, elle explique pour Infos-Dijon comment elle donne un nouveau souffle à ce musée national.
> Dijon > Dijon

SANTÉ : Le 14 novembre, grève «pour un système de santé et d'action sociale de haut niveau»

08/11/2019 10:40Imprimer l’article
Une intersyndicale médicale et paramédicale appelle à une manifestation le 14 novembre devant l'ARS à Dijon pour «défendre notre système de Santé et d'Action sociale».
Communiqué de l'intersyndicale du 4 novembre 2019 :

Ensemble pour défendre notre système de Santé et d’Action Sociale

Les organisations syndicales représentatives médicales et paramédicales AMUF, APH, CFE-CGC, CFDT, CGT, SUD, SN PHARE, UNSA, le collectif Inter Urgences, le collectif Inter Hôpitaux, le printemps de la Psychiatrie et la Coordination Nationale des comités de Défense des Hôpitaux et Maternités de Proximité, réunis à la bourse du travail le mercredi 16 octobre 2019 appellent à la mobilisation des salarié.e.s et des usager.ère.s pour défendre notre système de Santé et d’Action Sociale .

Devant la gravité de la situation de dégradation des conditions de travail des professionnel.le.s et de la qualité de prise en charge de la population dans les établissements de Santé et de l’Action Sociale, nous exigeons que des négociations immédiates en priorité sur les thèmes suivants :


• Recrutement de professionnel.le.s supplémentaires immédiatement et plan de formation pluridisciplinaire.
• Revalorisation générale des salaires et reconnaissance des qualifications des professionnel.le.s
• Renforcement significatif des moyens financiers significativement pour les établissements, ce qui passe par une revalorisation de l’ONDAM à au moins 5 % et donc de la Loi concernant le Plan de Finances de la Sécurité Sociale
• L’arrêt de toutes les fermetures d’établissements, de services et de lits.
• Mesures qui garantissent l’égalité de l’accès, aux soins et prises en charge pour la population sur tout le territoire.

Nous soutenons l’ensemble des mouvements déjà en cours et serons à l’initiative de  mouvements  de  grèves,  de  toutes  les  actions  décidées  avec  les  salariés.e.s  dans les établissements du sanitaire, du médico-social et social, privés et publics. Nous nous engageons à construire un mouvement social de large de convergence dans le cadre du Projet de Loi de Finance de la Sécurité Sociale avec la perspective pour  obtenir  les  moyens  nécessaires  pour  répondre  aux  revendications  des  profesionnel.le.s et améliorer la qualité des services rendus à la population.

Nous  interpellons  les  député.e.s  et  élu.e.s  pour  obtenir  un  système  de  Santé  et  d’Action Sociale de haut niveau en lui octroyant les moyens nécessaires dans le cadre du Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale. 

Le  29  octobre  2019  :  Journée  d’initiatives  autour  du  vote  du  PLFSS  avec une conférence de presse à Paris près de l’Assemblée nationale.

Le 14 novembre 2019 : Journée nationale de grève et de mobilisations avec  une  manifestation  à  Paris  et  des  initiatives  d’actions  dans  les  établissements et sur tout le territoire.