jeudi 17 octobre 2019
Le mosaïste a ajouté Dijon à la longue liste des villes du monde qui hébergent ses oeuvres. Il en a fixé six sur des façades du centre-ville.
Découvrez notre carte Google pour retrouver les six oeuvres.
Questions à...
La conseillère métropolitaine déléguée à l’emploi témoigne de la volonté de la Métropole d’accompagner les acteurs du territoire pour favoriser la création d’emplois et «permettre un développement économique harmonieux et solidaire».
> Dijon > Dijon

VIOLENCES LORS DE LA MANIFESTATION A DIJON : «On n’est plus dans la règle du jeu républicain», déclare le préfet

01/12/2018 19:22Imprimer l’article
Le préfet de Côte-d'Or et de Bourgogne-Franche-Comté, Bernard Schmeltz, a réagi ce samedi pour Infos-Dijon.
Le préfet, Bernard Schmeltz, a réagi pour Infos-Dijon aux violences qui ont eu lieu tout l’après-midi rue de la préfecture à Dijon.
«Je condamne fermement ces violences. D’emblée, la manifestation, dont le point de rendez-vous était la place de la République, a été prise en mains par des individus extrêmement violents, décidés à en découdre avec les forces de l’ordre et à placer la préfecture en état de siège. Nous ne sommes pas passés loin de conséquences extrêmement graves, notamment au 28 rue de la préfecture où une habitation a presque pris feu. Les policiers et les gendarmes ont fait face avec calme et maîtrise. Là, on est sorti du cadre de la République».
A 18h30, trois interpellations avaient eu lieu dans le centre-ville de Dijon, mais d’autres interpellations devaient être enregistrées.


Et le préfet de conclure : «On n’est plus dans la règle du jeu républicain, dans laquelle toutes les contestations peuvent s’exprimer».

Propos recueillis
par Nicolas Richoffer