mercredi 19 juin 2019
Les conditions météorologiques actuelles sont favorables à la pollinisation des graminées, espèce fortement allergisante, explique Atmo.
Questions à...
A l’issue d’une saison régulière historique en Jeep Elite avec la 3ème place au classement pour la JDA Dijon Basket et à l’approche du premier tour des playoffs, l’entraîneur Laurent Legname fait le point avec Infos-Dijon sur la réussite de son équipe ainsi que ses forces pour poursuivre l’aventure. Entretien.
> Dijon > Dijon

Violences urbaines à Dijon : «Il est temps de réagir» estime Emmanuel Bichot

09/06/2019 17:54Imprimer l’article
Le président du groupe municipal Agir pour Dijon demande «l‘interdiction temporaire de manifester au centre-ville».
Communiqué d’Emmanuel Bichot, Président du groupe municipal Agir pour Dijon :

Le centre-ville de Dijon a connu un nouvel épisode de violences urbaines, samedi 8 juin, pendant la manifestation de ”gilets jaunes“.

Nous condamnons fermement ces débordements, en particulier les agressions contre les forces de l‘ordre, les dégradations dont ont été victimes plusieurs commerces et la détérioration de biens publics.

Mais il ne suffit pas de protester, samedi après samedi, en demandant à l‘État de faire respecter l‘ordre républicain. Il faut réagir contre cette dérive inacceptable, qui a complètement dévoyé un mouvement citoyen et porte préjudice à notre ville.

Le groupe municipal d’opposition Agir pour Dijon demande l‘interdiction temporaire de manifester au centre-ville le samedi, comme cela a été mis en œuvre dans d’autres villes, en vue de mettre fin à cette série ininterrompue de samedi ponctués par des violences.

Nous demandons également depuis plusieurs années à la municipalité de dénoncer la mise à disposition gratuite du terrain et du bâtiment de l‘espace autogéré des Tanneries (tanneries II), qui a coûté 1,6 million d’euros aux contribuables dijonnais, en raison du soutien revendiqué de cette association aux causes et aux actions de la mouvance anarchiste. Nous notons avec satisfaction que d’autre élus rejoignent notre position.

Le moment est venu de rétablir l’ordre républicain au centre-ville et dans tous les quartiers de Dijon.

Emmanuel Bichot,
Président du groupe municipal Agir pour Dijon