samedi 24 août 2019
Le mosaïste a ajouté Dijon à la longue liste des villes du monde qui hébergent ses oeuvres. Il en a fixé six sur des façades du centre-ville.
Découvrez notre carte Google pour retrouver les six oeuvres.
Questions à...
La conseillère métropolitaine déléguée à l’emploi témoigne de la volonté de la Métropole d’accompagner les acteurs du territoire pour favoriser la création d’emplois et «permettre un développement économique harmonieux et solidaire».
> Economie > Economie

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Le top 5 des déposants de brevets à l’INPI en 2018

17/04/2019 13:28Imprimer l’article
Universités et entreprises : quels acteurs de la région ont déposé les 193 demandes de brevets ? L'université de Bourgogne et Urgo figurent en bonne place. Découvrez le Top 5.
La  région  Bourgogne-Franche-Comté comptabilise 193 demandes de brevets publiées à l’INPI en 2018, soit 1,5% des demandes publiées par des déposants ayant une adresse en France. En 2018, 85,4% des demandes de brevets publiées à l’INPI par des déposants ayant une adresse en Bourgogne-Franche-Comté sont des demandes émanant de personnes morales, soit 165 demandes publiées.

Les  deux premiers  déposants  de  la  région  Bourgogne-Franche-Comté  sont  deux  universités: l’université de Bourgogne et l’université de Franche-Comté. Puis viennent l’ETI Urgo Recherche Innovation et Développement et le Groupe Sidel. Elles sont suivies d’une PME: Moving Magnet Technologies.

Top 5 des déposants personnes morales en région Bourgogne-Franche-Comté: publications 2018 à l’INPI :


Note: L’adresse prise en compte est celle des déposants.* Données du déposant non consolidées (cf. Méthodologie).Source INPI, traitement OPI 2019

Le  sous-domaine  technologique  «Manutention»  est  celui  pour  lequel  le  nombre  de  demandes  de  brevets publiées  en  2018  par  des  personnes  morales  de  la  région  Bourgogne-Franche-Comté  est  maximal  (29 demandes  publiées).  Viennent  ensuite  les  sous-domaines  «Machines,  appareils  et  énergie  électriques»  (16 demandes publiées) et «Technologie médicale» (15 demandes publiées).

Dans    les    sous-domaines    technologiques «Manutention», «Technologie médicale» et «Produits pharmaceutiques», la région Bourgogne-Franche-Comté représente respectivement 7,9%, 4,3% et 4,2% des demandes de brevets publiées émanant de personnes morales françaises à l’INPI en 2018. Ces pourcentages sont  significatifs  puisque  les  demandes  publiées  émanant  de  personnes  morales  de  la  région Bourgogne-Franche-Comté représente  1,4%  des  demandes  publiées  émanant  de  personnes  morales  françaises,  tout domaine technologique confondu.