vendredi 19 avril 2019
Une opération de grutage est effectuée en ce milieu de semaine du côté de la place de la Libération.
Questions à...
Après l’affaire Christophe Dettinger, sur laquelle il revient largement pour Infos-Dijon, l’avocat dijonnais Jean-Philippe Morel représentera aussi l’association «Gendarmes et Citoyens» dans l’affaire de la caserne de Dijon et plaidera pour des policiers victimes en décembre dans le cadre du mouvement des gilets jaunes. Interview.
> Economie > Economie

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Le top 5 des déposants de brevets à l’INPI en 2018

17/04/2019 13:28Imprimer l’article
Universités et entreprises : quels acteurs de la région ont déposé les 193 demandes de brevets ? L'université de Bourgogne et Urgo figurent en bonne place. Découvrez le Top 5.
La  région  Bourgogne-Franche-Comté comptabilise 193 demandes de brevets publiées à l’INPI en 2018, soit 1,5% des demandes publiées par des déposants ayant une adresse en France. En 2018, 85,4% des demandes de brevets publiées à l’INPI par des déposants ayant une adresse en Bourgogne-Franche-Comté sont des demandes émanant de personnes morales, soit 165 demandes publiées.

Les  deux premiers  déposants  de  la  région  Bourgogne-Franche-Comté  sont  deux  universités: l’université de Bourgogne et l’université de Franche-Comté. Puis viennent l’ETI Urgo Recherche Innovation et Développement et le Groupe Sidel. Elles sont suivies d’une PME: Moving Magnet Technologies.

Top 5 des déposants personnes morales en région Bourgogne-Franche-Comté: publications 2018 à l’INPI :


Note: L’adresse prise en compte est celle des déposants.* Données du déposant non consolidées (cf. Méthodologie).Source INPI, traitement OPI 2019

Le  sous-domaine  technologique  «Manutention»  est  celui  pour  lequel  le  nombre  de  demandes  de  brevets publiées  en  2018  par  des  personnes  morales  de  la  région  Bourgogne-Franche-Comté  est  maximal  (29 demandes  publiées).  Viennent  ensuite  les  sous-domaines  «Machines,  appareils  et  énergie  électriques»  (16 demandes publiées) et «Technologie médicale» (15 demandes publiées).

Dans    les    sous-domaines    technologiques «Manutention», «Technologie médicale» et «Produits pharmaceutiques», la région Bourgogne-Franche-Comté représente respectivement 7,9%, 4,3% et 4,2% des demandes de brevets publiées émanant de personnes morales françaises à l’INPI en 2018. Ces pourcentages sont  significatifs  puisque  les  demandes  publiées  émanant  de  personnes  morales  de  la  région Bourgogne-Franche-Comté représente  1,4%  des  demandes  publiées  émanant  de  personnes  morales  françaises,  tout domaine technologique confondu.