mardi 15 octobre 2019
Le mosaïste a ajouté Dijon à la longue liste des villes du monde qui hébergent ses oeuvres. Il en a fixé six sur des façades du centre-ville.
Découvrez notre carte Google pour retrouver les six oeuvres.
Questions à...
La conseillère métropolitaine déléguée à l’emploi témoigne de la volonté de la Métropole d’accompagner les acteurs du territoire pour favoriser la création d’emplois et «permettre un développement économique harmonieux et solidaire».
> Economie > Economie

COTE-D’OR : Une prime Macron pour les salariés de 2 établissements de santé

17/01/2019 19:36Imprimer l’article
Le groupe Ramsay Générale de Santé a annoncé le versement d’une «prime Macron» exceptionnelle à ses salariés français.
À la suite de l’invitation du Président Emmanuel Macron, le 10 décembre dernier, des entreprises françaises à verser une prime à leurs employés afin de soutenir leur pouvoir d’achat, le groupe Ramsay Générale de Santé, premier groupe pan européen de soins de proximité et d’hospitalisation privée, a annoncé le versement d’une prime exceptionnelle, dite «prime Macron» à l’ensemble de ses salariés français dont la rémunération est inférieure à 40.000 euros bruts.

Dans le département de la Côte-d'Or, 2 établissements sont concernés :
- L'Hôpital privé Dijon Bourgogne à Fontaine-lès-Dijon (Photo archive J.C. Tardivon)
- La Clinique Les Rosiers à Dijon

Le communiqué de presse :

À la suite de l’invitation du Président Emmanuel Macron, le 10 décembre dernier, des entreprises françaises à verser une prime à leurs employés afin de soutenir leur pouvoir d’achat, le groupe Ramsay Générale de Santé, premier groupe pan européen de soins de proximité et d’hospitalisation privée, annonce le versement d’une prime exceptionnelle, dite «prime Macron» à l’ensemble de ses salariés français dont la rémunération est inférieure à 40.000 € bruts.



Cette prime exceptionnelle exonérée de toutes charges sociales et non soumise à l’impôt sur le revenu, comme le prévoit la loi du 24 décembre 2018 «portant mesures d’urgences économiques et sociales», sera versée au plus tard le 31 mars 2019 et s’élèvera à :
- 250 € pour les salariés à temps complet dont la rémunération annuelle brute 2018 n’a pas dépassé 25.000 €.
- 200 € pour les salariés à temps complet dont la rémunération annuelle brute 2018 était supérieure à 25.000 € et n’a pas excédé 40.000 €.

«Dans un contexte difficile de 5 années de baisse continue des tarifs hospitaliers imposée par le Ministère de la Santé, qui touche à la fois le secteur public et le secteur privé, et malgré l’incertitude quant à la politique tarifaire nationale qui sera mise en place en 2019, le groupe Ramsay Générale de Santé s’inscrit dans une démarche en faveur des salariés pour lesquels l’amélioration du pouvoir d’achat est une véritable préoccupation» commente Pascal Roché, Directeur Général de Ramsay Générale de Santé – Capio.

Le montant de la prime allouée aux salariés du groupe sera ajusté au prorata de leur présence dans l’entreprise en 2018, en cas d’arrivée en cours d’année, de temps partiel ou d’absence au cours de l’année. En outre, la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat ne se substituera pas aux négociations annuelles obligatoires en cours ou à venir.