mercredi 18 octobre 2017
Questions à...
Un an après son élection, le premier secrétaire de la section PS de Dijon revient sur l'année écoulée et parle de l'avenir dans une longue interview accordée à Infos-Dijon : l'échec du PS aux élections présidentielles et législatives, le processus de refondation du parti, la concurrence de La France Insoumise, la politique de La République en Marche, ou encore la mairie de Dijon… Tous les sujets sont abordés, sans langue de bois.
> Economie > Economie

GRAND DIJON : Le Groupe Trouillet choisit la Communauté Urbaine dijonnaise pour sa nouvelle implantation

06/04/2017 17:21Imprimer l’article
Les équipes de cette nouvelle agence du groupe interviendront sur toute la Côte-d'Or et même au-delà.
Communiqué de Dijon développement :

Fort de 60 ans d’expérience dans le domaine de la carrosserie industrielle, le Groupe Trouillet a su, au fil des années, développer ses activités et ses compétences afin de devenir un partenaire multiservices capable de proposer des solutions adaptées aux besoins de ses clients et prospects.

Aujourd’hui, l’entreprise compte bien poursuivre sa dynamique de développement au travers d’opérations de croissance organique et externe, et affiche d’ores et déjà de hautes ambitions à l’horizon 2021. Dans cette lignée, Trouillet a fait le choix de s’implanter dans la communauté urbaine dijonnaise, et ce pour deux raisons principales :

- Son accessibilité et sa position stratégique : grâce à son bassin économique attractif et dynamique dans le domaine industriel (agroalimentaire, métallurgie et pharmaceutique), mais aussi à sa situation géographique optimale, au carrefour de grands axes autoroutiers (A38, A39, A31, A6) et lignes à grande vitesse, Dijon fait l’objet d’importants flux de transport journaliers, ce qui représente un fort potentiel commercial pour le Groupe.

- Une faible concurrence : à l’heure actuelle, peu de concurrents du Groupe sont implantés sur le secteur dijonnais ce qui laisse le marché relativement ouvert et en proie à de belles opportunités de business.

Les équipes de cette nouvelle agence interviendront sur un large périmètre comprenant le département de la Côte-d’Or ainsi que ses départements limitrophes.

Outre la commercialisation des produits Trouillet (VUL, porteurs, semi-remorques), cette plaque de distribution régionale proposera également un large panel de services dédiés aux véhicules industriels et utilitaires allant de l’entretien-réparation à location courte et longue durée.

Ce projet d’implantation a été mené par Dijon Développement et en particulier par sa Directrice Générale Martine PLEUX-ABRAHAMSE et son équipe et comme le souligne le Président François-André ALLAERT : «L’objectif a été de proposer la solution foncière et d’urbanisme la plus adéquate afin de répondre aux critères du Groupe».

Le début des travaux de construction est programmé début de deuxième trimestre pour une réception du bâtiment fin 2017. L’entreprise prévoit déjà la création de sept à huit emplois à l’ouverture, parmi lesquels responsable d’agence, chef d’atelier poids-lourds, commerciaux, ou encore carrossiers et mécaniciens poids-lourds et un doublement des effectifs d’ici 3 à 5 ans.

Le Groupe TROUILLET en chiffres


Chiffre d’affaires 2016 : 60 millions d’euros
Effectif : + de 400 collaborateurs
Réseau : 13 agences de services et 2 ouvertures attendues en 2017 (Nantes en avril et Dijon en novembre)
Production : 4 usines
Produits : + de 4 000 véhicules fabriqués chaque année (porteurs, semi-remorques, VUL ...)

Les ambitions du Groupe à l’horizon 2021


Chiffre d’affaires : 120 millions d’euros
Effectif : 700 collaborateurs
Réseau : 20 agences de services
Objectifs : devenir une marque premium et être reconnu comme le leader dans le domaine du service global