samedi 23 juin 2018
Questions à...
Le tourisme est en pleine mutation en France. Pour éclairer les enjeux de ce secteur, Infos-Dijon a interrogé Sladana Zivkovic, la présidente du nouvel office de tourisme de Dijon Métropole. Elle nous parle modernisation des visites, développement du numérique, ouverture des commerces le dimanche et tourisme vert.
> Ecouter, lire, voir > Ecouter, lire, voir

BEAUNE : Le Président du Jury du Festival Policier sera le bourguignon, Lambert Wilson

27/02/2018 13:03Imprimer l’article
Succédant à Claude Chabrol, Olivier Marchal, Régis Wargnier, Jean-Loup Dabadie, Pierre Jolivet, Cédric Klapisch, Danièle Thompson, Sandrine Bonnaire et Jean-Paul Rappeneau le président du Jury de la 10e édition du Festival International du Film Policier de Beaune sera le comédien Lambert Wilson.   
Figure emblématique et majeure du cinéma français, Lambert Wilson qui vit dans l'Yonne sera le Président du Jury du 10è  Festival International du Film Policier qui se tiendra à Beaune du 4 au 8 avril prochain
Comédien aux multiples facettes, Lambert Wilson s’illustre au cinéma comme au théâtre et alterne les genres avec aisance : drame historique tel que La Princesse de Montpensier de Bertrand Tavernier, et comédies comme Jet Set de Fabien Onteniente, Palais Royal ! de Valérie Lemercier, Sur la piste du Marsupilami d’Alain Chabat, ou Alceste à bicyclette de Philippe Le Guay.

Président du Jury « Sang Neuf »


Autre information délivrée ce matin par les organisateurs du Festival, le nom du Président du Jury « Sang Neuf » : le réalisateur, scénariste et comédien, Lucas Belvaux
Salué par la critique pour son film Pour rire ! (1996), un néo-vaudeville cocasse, réjouissant et sensible, il remporte le Prix Louis-Delluc pour son triptyque réunissant trois films aux tonalités différentes
En 2013, il choisit le registre de la comédie romantique pour interroger le déterminisme social et les barrières culturelles des êtres dans Pas son genre, magnifié par Émilie Dequenne, qu’il retrouve pour Chez nous (2017), dans lequel il dénonce les manœuvres d’un parti populiste d’extrême droite.