vendredi 16 novembre 2018
L'Agence Régionale de Santé a présenté ce vendredi Inga, une étudiante de 23 ans qui devient ambassadrice de la vaccination dans le cadre de la campagne massive lancée ce début octobre. 2.900 jeunes ont déjà été vaccinés sur les quelque 40.000 ciblés.
Questions à...
Le secrétaire de la section de Dijon du Parti Socialiste revient sur sa fidélité à Ségolène Royal et explique pourquoi elle serait selon lui une bonne candidate pour «rassembler la gauche», notamment au regard de son engagement pour la transition écologique, et de sa force de caractère au service d'«idées justes».
> Ecouter, lire, voir > Ecouter, lire, voir

CHANSON : Le clin d'oeil à Dijon, par Rénata

14/10/2018 03:04Imprimer l’article
Connue et reconnue pour ses interprétations de notamment Brel, Barbara et récemment Linda Lemay, Rénata Harbulot vient de sortir un album sur Dijon. Elle évoque La Cité de la Gastronomie, le Tram, Gustave Eiffel, mais aussi Marie de Bourgogne, le château disparu et bien sûr le Jacquement et l'incontournable Lac Kir. 
Rencontre avec la chanteuse, Rénata Harbulot.
Originaire de St Chamond dans la Loire, Renata est aujourd'hui très attachée à la ville de Dijon qu'elle a adopté il y a maintenant plus de 30 ans. Avant de se consacrer à la chanson, «j'ai toujours fait de la musique et jouée du violon» nous confie Rénata. «J'ai fait une fac de musique à Besançon, j'ai ensuite enseignée dans la même ville, puis à Dijon dans différents collèges. A la retraite anticipée, il y a 10 ans, je me suis complètement investie dans la composition et la scène, et aujourd'hui je sors un nouvel album consacrée cette fois à la ville de Dijon»

Un album sur la ville de Dijon, c'est une première


«Yves Jamet a fait un titre il y a quelques années. Mais un album sur différents aspects historiques, contemporains et d'actualité sur Dijon, c'est, à ma connaissance, une première.»

Comment s'est fait le choix des titres ?


«Il y avait des incontournables, comme Le lac Kir. Mais aussi le Jacquemard et cette drôle de famille hors du commun que j'ai voulu mettre en chanson. Le château de Dijon, et la question pourquoi l'avoir détruit? Je raconte l'histoire en musique. Une chanson d'actualité avec Cité de la Gastronomie et du vin. Un peu d'histoire avec Marie de Bourgogne qui a tout perdue, la pauvre. Totalement tram que j'avais écrit pour l'inauguration du tram est aussi dans l'album, mais la chanson a déjà vieilli. A l'époque, en 2012, je parlais de clé USB, et aujourd'hui Dijon est une ville connectée. Alors en concert je change les paroles»

«Eiffel, est devenu une telle évidence»


«Quand je réfléchissais au titre que je pouvais composer, je cherchais un grand nom dijonnais à mettre en musique. Je ne sais pas pourquoi, mais je bloquais. Et puis un jour, lors d'un déplacement à Paris, je me suis retrouvé face la Tour Eiffel et là, c'est devenu une telle évidence. Et j'ai créée la chanson le bonhomme de la tour (Eiffel), que ma fille Estelle a mis en musique»

La 10 ème chanson est un choix des internautes


«J'ai lancé l'idée sur les réseaux sociaux en demandant ce que les internautes voulaient que je chante. Et rapidement le Suzon est revenu dans les propositions. J'ai écrit Suzon, l'eau vive de Dijon, cette rivière qu'on redoute et qu'on aime voir»

                                                                            

                                                                                         Rénata Harbulot

C'est un album familial


«J'ai la chance d'avoir une famille unie et soudée. Francis, mon mari est au piano et aux arrangements. Ma fille Estelle est au violon pour Le château de Dijon n'est plus et Le bonhomme de la tour (Eiffel). Mon fils Vincent a réalisé la maquette et puis il y aussi Michel Faget, sculpteur notamment de la célèbre Chouette,  qui a dessiné la petite chouette que l'on retrouve sur le livret du CD à chacune de mes chansons»

Vous avez un espoir secret


«Mon album est en vente dans différents lieux de Dijon. Mais c'est vrai que j'ai le secret espoir d'avoir le coup de pouce de la ville. Dans cet album, je mets Dijon en avant. Pourquoi ne pas l'offrir à des touristes ou des étudiants internationaux. Ils auraient, après avoir vu ou lu l'histoire de Dijon, un souvenir en musique. Christine Martin Adjointe au Maire, Déléguée à la Culture a aimé mon CD et a écrit la préface de l'album...»
Norbert Banchet

Petite Chouette : 15€ - 10 Chansons pour Dijon - Rénata

En vente à Dijon à :
- Chouette France, place Bossuet
- Au Duché de Bourgogne place de la Libération
- A la Maison Millière
- Cultura Toison d’Or
... et dans de nombreux points presse.

L'album sera officiellement présenté en concert en 2019 , en juin lors des Jours de Fêtes à Fontaine d'Ouche et lors du Festival l'été on continu.

Plus d'infos ICI sur la page Fan Club de Rénata Harbulot