dimanche 25 février 2018
Questions à...
Dans une longue interview qu'il nous a accordée, le maire de Dijon et président de Dijon Métropole n'élude aucun sujet.
Les erreurs du quinquennat de François Hollande, ses acquis aussi, la politique d'Emmanuel Macron, les prochaines élections municipales à Dijon, le projet métropolitain, la rivalité avec Besançon, les rapports avec le Département et la Région, la marque Just Dijon, l'auto-suffisance alimentaire, et bien-sûr les tarifs du stationnement…
> Ecouter, lire, voir > Ecouter, lire, voir

CINEMA : Jean Dujardin et Mélanie Laurent dans « Le retour du héros »

11/02/2018 07:08Imprimer l’article
Cette comédie historique en costume « aurait pu ne jamais voir le jour. » confie le réalisateur Laurent Tirard. « Oui c'est vrai, j'en fais des caisses comme dans OSS117 » dit Jean Dujardin. « Je suis tombée amoureuse de cette femme un peu fofolle » explique Mélanie Laurent.   
Rencontre avec le réalisateur et les deux rôles principaux du film «  Le retour du Héros » récemment de passage à Dijon.

Synopsis


Elisabeth ( Mélanie Laurent) est droite, sérieuse et honnête. Le capitaine Neuville ( Jean Dujardin) est lâche, fourbe et sans scrupules. Elle le déteste. Il la méprise. Mais en faisant de lui un héros d'opérette, elle est devenue, malgré elle, responsable d'une imposture qui va très vite la dépasser.

Le film se déroule presque en Bourgogne  


Laurent Tirard, le réalisateur : « Quand j'ai écrit le film, je pensais le faire en Province. Et la région idéale pour moi était la Bourgogne. Je voulais même retourner là ou j'avais tourné Molière, à Noyer sur Serein. Mais le film a été beaucoup plus compliqué à monter financièrement que prévu. Personne ne croyait à ce film avec des costumes d'époque. Qui va aller voir ce film ? Me disait-on ! »      

                                                                            

                                                                                                 Laurent Tirard

Le film aurait pu ne jamais voir le jour ?


«  Ça n'a pas été simple. On l'a fait mais avec beaucoup moins d'argent. On a commencé les préparatifs sans savoir si on aurait la totalité du financement. On a donc peu loué de costumes. On en a beaucoup fabriqué. On a tourné le film en huit semaines au lieu de dix avec des pauses entre les prises très courtes. Et nous avons renoncé à votre région avec grand regret, parce que déplacer toute une équipe , ça coûte  très cher. Mais j'ai gardé mon idée et j'ai écrit au début du film «  En Bourgogne » pour situer géographiquement l'histoire. En réalité nous avons tourné en Ile de France »         

Les personnages


Pour Jean Dujardin «  le personnage du Capitaine Neuville » est une grande arnaque. Il joue au chat et à la souris avec Elisabeth. Mais il est tout ce que j'aime faire. J'en fais des caisses un peu comme dans OSS 117. Je joue au Capitaine, mais un capitaine qui a aussi des faiblesses et surtout une grande part de lâcheté. Et puis je me suis remis au cheval, j'ai appris le menuet, le maniement d'armes. Beaucoup de bonheur et de plaisir à jouer ce personnage en costume »

                                                                   


Pour Mélanie Laurent « Le personnage d'Elisabeth m'a plu immédiatement. Je suis tombée tout de suite amoureuse de cette femme un peu fofolle mais tellement forte et sûr d'elle avec ce côté un peu féministe avant l'heure. En fait j'attendais ce rôle depuis longtemps. Et pour une première comédie, mon personnage me correspond sur certains points. Je n'ai pas eu l'impression de me perdre. Alors à savoir si j'ai envie de rejouer dans une comédie, la réponse est oui. C'est très addictif. Le plaisir de jouer et de se marrer, moi j'adore »  

                                                                 


Dans les autres rôles on notera celui de Evelyne Buyle, Christian Bujeau , Moémie Merlant ou encore Christophe Montenez de la Comédie Française.

L'humour du film correspond au style Dujardin. Les costumes et les décors sont soignés. Pas de longueur bien au contraire. On se demande comment le Capitaine Neuville, ou cet escroc, va se sortir de tous ces mensonges. Mais finalement va-t-il s'en sortir en héros ?
                                                                                                                                                                                    Norbert Banchet
                                                                                                                                                     Photos : Jean Christophe Tardivon

« Le retour du Héros » : Sortie Nationale : Mercredi 14 février -  Ciné Cap Vert à Quetigny