jeudi 17 octobre 2019
Le mosaïste a ajouté Dijon à la longue liste des villes du monde qui hébergent ses oeuvres. Il en a fixé six sur des façades du centre-ville.
Découvrez notre carte Google pour retrouver les six oeuvres.
Questions à...
La conseillère métropolitaine déléguée à l’emploi témoigne de la volonté de la Métropole d’accompagner les acteurs du territoire pour favoriser la création d’emplois et «permettre un développement économique harmonieux et solidaire».
> Ecouter, lire, voir > Ecouter, lire, voir

CÔTE-D’OR : Exposition exceptionnelle du canthare d’Alésia au MuséoParc

24/09/2019 10:08Imprimer l’article
La pièce d'orfèvrerie romaine date du 1er siècle avant J.-C. C'est la découverte phare des fouilles entreprises à Alise-Sainte-Reine à la demande de Napoléon III.
Le MuséoParc Alésia expose jusqu’au 30 novembre, le canthare d'Alésia prêté exceptionnellement par le Musée d'Archéologie nationale - Domaine national Saint-Germain-en-Laye.
 
Le canthare est une pièce d'orfèvrerie romaine qui se présente sous la forme d'une coupe à boire luxueuse en argent massif, dotée d'un pied bas et de deux petites anses latérales. Sur sa paroi extérieure, se trouve un riche décor composé de branches de myrte et de rubans, travaillé au repoussé, ciselé et doré. Daté par les archéologues du milieu du 1er siècle avant J.-C., il est probablement issu d'un atelier sicilien.
 
Le canthare d'Alésia est considéré comme la découverte phare des fouilles entreprises à Alise-Sainte-Reine à la demande de Napoléon III. Il a été trouvé en 1862 dans la plaine des Laumes. Donné par Napoléon III au Musée de Saint-Germain-en-Laye, il y est toujours conservé et constitue l'une des œuvres les plus célèbres.


 
Cette présentation, au cœur de l'exposition permanente, est proposée grâce au soutien financier de la DRAC Bourgogne-Franche-Comté, dans le cadre du dispositif «Culture près de chez vous». Elle sera aussi l'occasion de présenter le projet pédagogique numérique imaginé avec le réseau Canopé. Dans le cadre d'une interface ludique et interactive, les collégiens de Côte-d'Or pourront découvrir l'histoire insolite de cette pièce originale.

Photos : RMN Grand Palais (musée d’archéologie nationale) / Thierry Le Mage