mercredi 15 août 2018
Au Zénith et dans les Jardins du Département pour la demi-finale France-Belgique, au Zénith pour la finale France-Croatie, les Dijonnais ont vibré pour les Bleus. Notre rétrospective en deux vidéos.
Questions à...
A la veille de la reprise de la Ligue 1, à Montpellier pour les Dijonnais, le coach du DFCO a fait le point. L'état d'esprit, les changements dans l'effectif, Yoann Gourcuff, les blessés Balmont et Kwon, le jeu du DFCO, la vidéo en Ligue 1, etc, tout y passe.
> Ecouter, lire, voir > Ecouter, lire, voir

DIJON : D'jazz dans la ville le vendredi 18 mai

17/05/2018 02:13Imprimer l’article
Le jazz va investir quatre lieux emblématiques de la ville pour une belle soirée ouverte à tous les mélomanes.
La 29ème édition de D'jazz dans la ville, action culturelle organisée par l'association Media Music avec le soutien de la ville de Dijon, se déroulera le vendredi 18 mai 2018 de 21h à minuit.

Première manifestation d’ampleur à «ouvrir» les festivités de l’été, elle s'ancre depuis 1990 dans quatre lieux emblématiques de la capitale régionale et la programmation donne chaque année un coup de projecteur sur des formations en vue de la scène nationale et internationale. Les musiciens régionaux ne sont pas oubliés pour autant. Embrassant une histoire stylistique riche, D’Jazz dans la ville est l’occasion d’écouter et d’apprécier, le temps d’une soirée, le jazz dans toute sa pluralité.

Dans le cadre du Printemps de l'Europe, la cour de Flore accueillera cette année encore une série de concerts liés à ce thème, invitant au métissage culturel comme le fait le flamboyant violoncelliste originaire de Mayence Manuel Dieskau, accompagné pour ce programme par le quartet de Peter Lehel, ou encore l’excellent trio luxembourgeois Dock in Absolute.

Les amateurs de blues se rendront place des Cordeliers pour y apprécier le quintet du franco-américain Cory Seznec, spécialiste du country blues, du ragtime et de la folk music, tandis que les fans de répertoire de la Nouvelle-Orléans, des années 30 à nos jours, se dirigeront place François Rude pour retrouver entre autres la vocaliste Sandrine Arnaud et The Sassy Swingers sextet.

Enfin, la cour d'Honneur du palais des États, toute entière réservée au funk et à l’afro beat, consacrera le sextet Supergombo nourri de mbalax sénégalais, de soukous congolais, de funk US et de jazz mondial…

Chaque concert sera précédé d’une première partie.
En cas de mauvais temps, un repli est prévu salle Devosge.
Une bien belle nuit de jazz… dans la ville !

Cliquez pour télécharger le dépliant de la soirée en pdf