vendredi 16 novembre 2018
L'Agence Régionale de Santé a présenté ce vendredi Inga, une étudiante de 23 ans qui devient ambassadrice de la vaccination dans le cadre de la campagne massive lancée ce début octobre. 2.900 jeunes ont déjà été vaccinés sur les quelque 40.000 ciblés.
Questions à...
Le secrétaire de la section de Dijon du Parti Socialiste revient sur sa fidélité à Ségolène Royal et explique pourquoi elle serait selon lui une bonne candidate pour «rassembler la gauche», notamment au regard de son engagement pour la transition écologique, et de sa force de caractère au service d'«idées justes».
> Ecouter, lire, voir > Ecouter, lire, voir

DIJON : «Portraits au couvre-chef», des Dijonnais et leurs chapeaux exposés sur les grilles du jardin Darcy

12/07/2018 14:02Imprimer l’article
Pleine d'humanité, de simplicité et de joie partagée, l'exposition a été réalisée par le collectif «Juste une mise au point» dans le cadre des 50 ans de la Fontaine d'Ouche. Elle visible jusqu'au 24 août.
Les habitants du quartier de la Fontaine d'Ouche, et de tout Dijon, ont été invités à poser pour une galerie de portraits le 26 mai dernier, en marge de la parade métisse et de l'inauguration de la plaque «André Gervais», place de la Fontaine d'Ouche.
Un chapeau avec des plumes ou des fleurs, un bonnet ou une chapka fourrée, une casquette, un béret, un turban… Chacun a apporté ou choisi sur place la coiffure originale qui lui allait le mieux pour poser devant l’objectif du collectif Juste une mise au point.
276 portraits ont été réalisés par le collectif dans le studio mobile installé pour l'occasion.

L’exposition «Portraits au couvre-chef» présente une sélection parmi ces portraits, réunis dans une grande fresque qui est à découvrir sur les grilles du jardin Darcy depuis ce lundi 9 juillet et jusqu'au vendredi 24 août.

À l’occasion de l’inauguration de cette exposition, les artistes du collectif Juste une mise au point (Florence Dell’Accio, Vincent Dumont, Anne Gautherot, Louise VayssiÉ et Lorette Moissenet) ont remis un tirage photographique aux personnes qui ont posé pour eux.
Tous les portraits effectués, après avoir été imprimés, ont été collés sur le mur de la Maison Phare (2 allée de Grenoble) en une grande mosaïque qui restera en place jusqu’à fin août.

«Capter l'envie de poser»


«Merci à l'association de nous avoir proposé ce projet» s'est réjouie Christine Martin, adjointe de François Rebsamen déléguée à la Culture, ravie du résultat mais aussi et surtout de la réalisation. «Ce projet, c'est une histoire de partage, comme l'est la Fontaine d'Ouche. J'ai vu comment l'association allait au devant des personnes. Ce sont des médiateurs formidables, et il était rare que les gens refusent. Il savaient capter l'envie de poser dans ce cérémonial de la photographie».
Badiaâ Maslouhi, conseillère municipale, a elle aussi salué «un projet exceptionnel pour le quartier, pour ses habitants, pour leurs cultures, etc. Il y a un an, le 10 juillet, André Gervais nous quittait. Nous avons une pensée toute particulière pour lui, qui aurait adoré».
Florence Dell’Accio, présidente du collectif, a «la conviction que l'art et la culture doivent être accessibles à tous. Ça peut paraître bateau, mais on l'a vraiment fait».
Deux autres expositions du collectifs sont programmées pour septembre.
N.R.
Photos Nicolas Richoffer