mardi 25 septembre 2018
La soirée de présentation de la nouvelle JDA, résultat de la fusion entre la JDA (Basket masculin) et le CDB (Hand féminin), s'est déroulée ce mardi soir au Palais des Sports de Dijon.
Questions à...
Durant deux jours, les start-ups françaises du secteur de l'alimentation et de la gastronomie sont réunies au Palais des Congrès de Dijon, dans le cadre de la deuxième édition du salon Food Use Tech, la référence FoodTech en France. Comment se portent-elles ? Pourquoi ce salon ? Pourquoi  à Dijon ? Le Dijonnais Xavier Boidevézi, secrétaire national de l'écosystème Foodtech, explique tout.
> Ecouter, lire, voir > Ecouter, lire, voir

DIJON VU PAR PATRICK CARLIER : Une exposition «à voir et à toucher» jusqu'au 16 septembre

24/06/2018 16:45Imprimer l’article
La 39e édition de ce rendez-vous estival a ouvert ce samedi. L'inauguration a été l'occasion de découvrir  une exposition d'un style nouveau… et d'assister à une surprise réservée par l'artiste.
«Dijon vu par» est devenu un rendez-vous culturel incontournable de l'été. Chaque année, depuis 39 ans maintenant, le salon Apollon du Palais des Ducs (entrée par la cour de Flore) est mis à disposition d'un artiste qui offre son regard sur Dijon, avec son style, son art et sa technique.

Vidéo, photo, son, peinture… les techniques présentées ont été très variées au cours de toutes ces années, mais jamais encore on n'y avait vu de «pop up». «Pour moi, cela représente les merveilleuses cartes d'anniversaire que l'on dépliait étant enfant» confiait Christine Martin, adjointe de François Rebsamen déléguée à la Culture, ce samedi lors de l'inauguration.
«Mais depuis, cette technique a beaucoup évolué, et on a pu la voir dans de nombreux beaux livres». Aujourd'hui, c'est en exposition, réalisée par Patrick Carlier, que le pop-up se décline.
«Le mouvement premier est le déploiement d'un volume» poursuit Christine Martin. Puis il y a des tirettes, des choses, à soulever, etc.» Une promesse de découverte en somme. Tout ce que promet d'être «Dijon Vu Par».

«Dijon Vu Par, c'est une sorte de révélation de ce qu'est la ville par le regard d'un artiste qui se l'approprie et nous donne à la voir sous un regard nouveau. Patrick Carlier, je l'ai découvert en 2014 par son blog, Dijonpolitain (cliquez ici pour le découvrir), dans lequel, juste après s'être installé à Dijon en provenance de Paris, il faisait un parallèle graphique entre la Cité des Ducs et la capitale».

Un coup de foudre pour Dijon…


Venu du monde de la bande-dessinée, Patrick Carlier, plus connu sous le nom de Haddock, tatoueur dijonnais, nous fait pénétrer dans son univers Eighties, à la fois rempli de culture geek et de nostalgie.
Né à Paris, il y vécut toute son enfance. Voyageur inconditionnel, il tombe amoureux de Dijon en 2014 lorsqu’il s’y rend pour la première fois. Il découvre une ville riche en histoire avec un somptueux patrimoine et une architecture captivante et variée. Il imagine le blog Dijonpolitain où il s’amuse à mêler les différences et les similitudes entre Paris et Dijon.

Il crée aujourd’hui l’exposition Dijon pop-up pour nous faire découvrir les 10 lieux incontournables de la ville, au fil des saisons, par le biais de maquettes, manipulables et divertissantes, permettant de voir la ville sous un autre angle.
Le pop-up est un objet qui se métamorphose, se déplie et se déploie pour le plus grand bonheur du curieux, petit et grand. Il ouvre les portes de l’imaginaire et de la découverte. Il lui offre mille surprises, éveille sa curiosité et stimule son imagination, souvent ludique et toujours magique.

L’exposition Dijon pop-up, présentée dans le cadre de Dijon vu par, invite à un voyage étonnant, insolite, inhabituel et surprenant. Tous ont en commun la capacité de favoriser le plaisir de la manipulation et de la découverte : voir-toucher. Et quoi de plus agréable que de redécouvrir les lieux que l’on connaît déjà.

La demande surprise de Patrick Carlier


«J'espère qu'elle vous plaira et vous surprendra» lançait Patrick Carlier aux invités de ce vernissage, aux cotés de Christine Martin mais aussi de Christophe Berthier, adjoint, et Lionel Bard, conseiller municipal.  «J'ai choisi le pop-up car c'est un objet qui se transforme et qui éveille la curiosité des petits et des grands».

Mais au point de vue surprise, Patrick Carlier allait réussir son coup à l'occasion de cette inauguration : «Je veux remercier Félicie Marin, qui m'a beaucoup aidé. Et puisque ton père est là, je coudrais en profiter pour te demander ta main». Ovation dans la salle. Très émue, la future mariée, large sourire aux lèvres, est venu embrasser l'artiste avant que tout le monde ne fête cette double occasion autour du verre de l'amitié.
N.R.
Photos Nicolas Richoffer

L’édition 2018 de Dijon vu par, exposition organisée par la ville de Dijon, est à découvrir du samedi 23 juin au dimanche 16 septembre 2018 de 14 h à 18 h (sauf les lundis et les jours fériés) - Hôtel de ville – salon Apollon – entrée gratuite – tout public.