jeudi 12 décembre 2019
L'événement «Clos et château scintillants» propose de nombreuses animations les 15 et 22 décembre à Vougeot. Au programme : visites guidées théâtralisées au rythme des contes de Noël de Bourgogne-Franche-Comté, des démonstrations et bien sûr des dégustations gourmandes.
Questions à...
À l'occasion des 70 ans de la fondation de la première communauté Emmaüs par l'abbé Pierre, Anne-Marie de Bailliencourt présente les évolutions de la communauté installée à Norges-la-Ville, en périphérie de Dijon.
> Ecouter, lire, voir > Ecouter, lire, voir

EXPOSITION : L'Orient d'Auguste Bartholdi s'affiche au musée Magnin

23/11/2019 03:24Imprimer l’article
Les œuvres de jeunesse de celui qui a travaillé avec le Dijonnais Gustave Eiffel pour créer la Statue de la Liberté sont exposées au musée Magnin à Dijon jusqu'au 16 février 2020. Le vernissage a eu lieu ce vendredi dans le cadre du lancement du festival Nuits d'Orient.
Dès l'ouverture ce vendredi 22 novembre 2019 à l'occasion du lancement de la vingtième édition du festival des Nuits d'Orient organisé par la Ville de Dijon (lire notre article présentant le festival), les esthètes se pressaient aux portes du musée Magnin pour découvrir un peu plus le statuaire alsacien dans son jeune âge.

Si c'est Lucile Champion, médiatrice culturelle du musée Magnin, qui a accueilli les premiers visiteurs, c'est Sophie Harent elle-même, directrice du musée, qui a guidé la délégation officielle de cette soirée inaugurale menée par le maire de Dijon François Rebsamen (lire notre article sur le lancement).



Un voyage à l'origine de la Statue de la Liberté


Auguste Bartholdi a 21 ans quand il effectue un voyage en Égypte et au Yémen avec le peintre Jean-Léon Gérôme. Il est encore loin d'être le créateur de la fameuse statue «La liberté éclairant le monde». Une statue dont l'idée a germé dans l'esprit de son créateur au cours de ce voyage oriental.

Cette exposition sur ce grand tour d'Auguste Bartholdi en Orient est née de la volonté de Sophie Harent d'associer le musée national à des événements (lire notre interview). Les Nuits d'Orient, une rencontre au musée Bartholdi de Colmar et l'idée d'une telle exposition s'est imposée. Le musée Unterlinden à Colmar et le musée d'Orsay à Paris sont aussi partenaires. Plus de soixante œuvres – dessins, aquarelles, photographies, peintures et modèles sculptés – sont à découvrir jusqu'au 16 février 2020.

Jean-Christophe Tardivon

Auguste Bartholdi en Orient (1855-1856)
Musée Magnin
Du 22 novembre 2019 au 16 février 2020
Du mardi au dimanche, 10h-12h30 et 13h30-18h
Tarif plein 3,50 euros, tarif réduit 2,50 euros
Gratuit pour les moins de 26 ans ressortissants de l'Union européenne
et pour différentes catégories
ainsi que pour tous le 1er dimanche du mois


Visites commentées
Suivez Auguste Bartholdi en Orient !
Mardi 26 novembre à 15h
Dimanche 8 décembre à 11h
Samedi 18 janvier à 15h

Conférences
Auguste Bartholdi et la photographie
Mardi 26 novembre à 18h30
par Christian Kempf, photographe
Gratuit
Auguste  Bartholdi,  homme  de  convictions et artiste engagé
Mardi 14 janvier à 18h30
par Isabelle Bräutigam, directrice du musée Bartholdi, Colmar
Gratuit

Visite en musique
De Dijon à Suez
Dimanche 9 février à 11h
Réservation recommandée
Tarif : 7,50 euros et 4 euros