jeudi 17 octobre 2019
Le mosaïste a ajouté Dijon à la longue liste des villes du monde qui hébergent ses oeuvres. Il en a fixé six sur des façades du centre-ville.
Découvrez notre carte Google pour retrouver les six oeuvres.
Questions à...
La conseillère métropolitaine déléguée à l’emploi témoigne de la volonté de la Métropole d’accompagner les acteurs du territoire pour favoriser la création d’emplois et «permettre un développement économique harmonieux et solidaire».
> Ecouter, lire, voir > Ecouter, lire, voir

HUMOUR : «La revanche de l’hippocampe» cet été à Dijon

22/08/2019 23:04Imprimer l’article
Après «Les Anonymes Anonymes» l’humoriste Côte d’orien est sur scène depuis quelques mois et est une nouvelle ce week end  à Dijon pour son nouveau seul-en-scène sur le thème de la solitude.  
Matthieu Denis rassure : «Le personnage maladroit, façon Pierre Richard, amuse, et ses touchantes rencontres avec Nicolas Hulot, le Dalaï-lama ou encore Joey Starr permettent de dédramatiser  sa vie de solitude».
Après avoir joué au Point-Virgule, au théâtre des Blancs Manteaux à Paris, au Festival d’Avignon différentes créations, Matthieu Denis a surtout présenté «Des Anonymes Anonymes», son  one-man-show joué plus de 200 fois . Après un an d’écriture, Matthieu Denis revient et est sur scène depuis l’automne dernier avec «La revanche de l’hippocampe».

La Revanche de l’hippocampe raconte l’histoire d’un homme seul, mais pas uniquement 

 
Matthieu Denis : «Oui, en fait, dans ce seul en scène, je raconte l’histoire d’un mec isolé du monde depuis 40 ans. C’est-à-dire depuis toujours. Théophile Lemarchand est le genre de mec qui passe inaperçu et dont personne ne se souvient de son nom. En plus il a peur des autres, peur des regards et peur de vivre.  Finalement au fil des années, il est rentré dans la solitude. Et un jour il va vouloir sans sortir»



                                                                               

                                                                                            Matthieu Denis
 

Et il va vouloir monter sur scène


«Et c'est de la folie. Théophile est un personnage totalement introverti et il va vouloir monter sur scène. Imaginez le défi. Et c’est là ou tout va commencer. Je joue le personnage qui arrive sur scène en pensant qu’il n’y aurait personne dans la salle et finalement on affiche complet. Théophile doit assurer le spectacle devant tout le monde, alors qu’il n’a rien préparer. Alors il va nous emmener avec lui, nous raconter sa vie et on va le suivre. Il va croiser des gens qui vont le mettre plus bas que terre. Le pauvre. Il fera des rencontres comme Nicolas Hulot, le Dalaï-lama ou encore Joey Starr ».
 

Le public se reconnait dans ce personnage

 
«Tout au long du spectacle,  le public veux aider Théophile à ce sortir de situations embarrassantes. Des situations que l’on a tous plus ou moins affronter un jour ou l’autre. Vous savez, ceux qui veulent vous écraser, ceux qui veulent prendre votre place ou vous bouffer. Un peu comme un hippocampe qui vit seul dans les fonds marins et qui a peur de se faire dévorer par un poisson-chat. Et bien l’heure de la revanche de l’hippocampe a sonné. Mais est-ce que notre Théophile aura sa revanche ? »

                                                                                                                                                                                      Norbert Banchet 
  

- La revanche de l'hippocampe -  Dijon - Hôtel de Vogüé

Juillet : Vendredi 26 et Samedi 27  à  20h30
Août : Samedi 24, Dimanche 25 et Mardi 27 à 20h30  (18h30 le dimanche)

Entrée: 10€ / - de 18 ans: 5€ - Réservations conseillées : 06-63-62-66-07