jeudi 17 octobre 2019
Le mosaïste a ajouté Dijon à la longue liste des villes du monde qui hébergent ses oeuvres. Il en a fixé six sur des façades du centre-ville.
Découvrez notre carte Google pour retrouver les six oeuvres.
Questions à...
La conseillère métropolitaine déléguée à l’emploi témoigne de la volonté de la Métropole d’accompagner les acteurs du territoire pour favoriser la création d’emplois et «permettre un développement économique harmonieux et solidaire».
> Ecouter, lire, voir > Ecouter, lire, voir

JOURNEES DU PATRIMOINE : La Cité judiciaire ouvre ses portes au public le 21 septembre

21/09/2019 11:19Imprimer l’article
«La cité judiciaire de Dijon a 30 ans : une occasion de la visiter !». Une opération inédite organisée dans le cadre des Journées européennes du Patrimoine. Plusieurs échanges et animations sont organisés par le Tribunal de grande instance de Dijon, en partenariat avec la Cinémathèque de Bourgogne Jean Douchet. Certaines visites, gratuites, se font sur inscription.
A l’occasion des journées européennes du patrimoine 2019, la cité judiciaire de Dijon accueillera le public, samedi 21 septembre 2019 de 10h00 à 18h00 et ce pour la première fois depuis son ouverture, il y a 30 ans, en 1989.

Le principe de cité judiciaire apparaît en France dans les années 1970. Ce petit morceau de ville centralise les administrations de la justice : tribunal de grande instance, tribunal de commerce, tribunal d’instance et conseil des prud’hommes.


Pour marquer l’importance d’un tel regroupement, la cité judiciaire occupe ici un îlot complet. L’écriture architecturale (dessin des façades et des arcades rigides) donne un caractère solennel, presque grave, à l’ensemble.

Jeunes architectes pendant la réalisation de cette cité judiciaire, Michel Regembal et Claude Costantini signeront plus tard, dans un tout autre registre, le Stade de France à Saint-Denis (avec Michel Macary et Aymeric Zublena).

Cette ouverture permettra de marquer les 30 ans de la cité judiciaire. Cet évènement est organisé par le Tribunal de grande instance de Dijon, en partenariat avec la Cinémathèque de Bourgogne Jean Douchet, voisine de la cité judiciaire.
La magnifique «salle des pas perdus» sera décorée d’affiches de cinéma en lien avec la Justice, de documents et d’images relatifs aux travaux de construction du bâtiment, de costumes d’audience... Magistrats, greffiers et fonctionnaires accueilleront le public pour parler avec lui des différents services de la Justice.

Quand ?


Le samedi 21 septembre 2019 de 10h00 à 18h00.

Où ?


13, Boulevard Clémenceau, 21000 Dijon.

Quoi ?


Au programme :
- Ouverture à 10h00.
- Projections permanentes : les représentations de la Justice, de la lanterne magique à la réalité virtuelle (entrée libre).

o Salle C.
o Salle des pas perdus.

- De 11h00 à 12h15 : visite architecturale commentée (salle A ; sur inscription préalable à l’adresse mail evenements.tgi-dijon@justice.fr).
- De 16h00 à 17h00 : chorale Mine De Rien (salle des pas perdus ; entrée libre).
- De 17h00 à 18h00 : film/débat (salle A ; entrée libre).
- Fermeture à 18h00.

Retrouvez le programme sur le site officiel des JEP 2019 :
https://journeesdupatrimoine.culture.gouv.fr/Programme#/pinpoints/26155109