dimanche 21 avril 2019
Une opération de grutage est effectuée en ce milieu de semaine du côté de la place de la Libération.
Questions à...
Après l’affaire Christophe Dettinger, sur laquelle il revient largement pour Infos-Dijon, l’avocat dijonnais Jean-Philippe Morel représentera aussi l’association «Gendarmes et Citoyens» dans l’affaire de la caserne de Dijon et plaidera pour des policiers victimes en décembre dans le cadre du mouvement des gilets jaunes. Interview.
> Ecouter, lire, voir > Ecouter, lire, voir

L’artiste-peintre dijonnaise Véronique Barrillot, récompensée à la Business Art Fair

31/10/2017 13:04Imprimer l’article
Véronique Barrillot, fresquiste et artiste peintre, a présenté durant plusieurs semaines son exposition Double Vision, une série de toiles inédites articulées autour du syndrome de l’illusion à Dijon et Paris.
C’est lors de sa venue au Salon «Business Art Fair» que l’artiste-peintre s’est vue récompensée par le Trophée Jean-Charles Hachet : le Grand Prix européen d’Art Contemporain.

Ce prix récompense un artiste contemporain pour la qualité et l’originalité de son œuvre. Un jury composé de responsables d’expositions, de critiques d’art ou encore de collectionneurs examine les œuvres pour ensuite récompenser un artiste.

Le travail unique de Véronique Barrillot


A partir d’une technique nouvelle lui permettant de superposer deux sujets, l’artiste réalise une proposition déroutante qui piège le spectateur. Préférant la relativité à la rationalité, Véronique Barrillot se joue des valeurs absolues et des points de vue tranchés.

Celle pour qui la perception d’une image n’est qu’interprétation dévoile des œuvres évolutives, presque vivantes, toujours monumentales. Selon la distance qui les sépare des visiteurs munis de jumelles, les toiles de l’artiste s’animent et nous confrontent à la duplicité sous toutes ses formes. Double-sens, double-jeu, double-langage, double-lecture ; elles puisent leur raison d’être dans les affres de notre cerveau qui engage un combat avant de capituler : il existe toujours différentes réalités.

Ses peintures sont une invitation à la prise de recul, une métaphore du jugement et de la tolérance. 
Présentée à New York, Washington, Houston, Raleigh, Monaco, Paris, Lyon et Dijon elle propose aux spectateurs de vivre un moment absolument unique.
Photo Véronique Barrillot

Vidéo de présentation de «Double Vision» :