jeudi 25 avril 2019
Moins d’un mois avant la grande réouverture, le 17 mai prochain, voici un aperçu du musée des Beaux-Arts de Dijon, en travaux depuis février 2016.
Questions à...
Après l’affaire Christophe Dettinger, sur laquelle il revient largement pour Infos-Dijon, l’avocat dijonnais Jean-Philippe Morel représentera aussi l’association «Gendarmes et Citoyens» dans l’affaire de la caserne de Dijon et plaidera pour des policiers victimes en décembre dans le cadre du mouvement des gilets jaunes. Interview.
> Ecouter, lire, voir > Ecouter, lire, voir

LIVRE : La poésie de Sylvain Escalier

09/08/2018 19:07Imprimer l’article
Ce Dijonnais auteur de nombreux ouvrages de poésie a sorti «Les Anges de Pleine Lune se jouent des Hommes» juste avant cet été.
Diplômé de la faculté de lettres de Dijon, Sylvain Escalier est l'auteur de nombreux recueils de poésie et de nouvelles et est publié, pour ce qui concerne la poésie, dans une revue universaliste : Horizon Littéraire Contemporain.
Dijonnais, il vient de sortir un double recueil de nouvelles poétiques et mystérieuses en livre de poche édité aux éditions Sans Qu'il Soit Besoin, intitulé «Les Anges de Pleine Lune se jouent des Hommes».

Ce livre regroupe deux recueils et est écrit à partir de photos en noir et blanc de d'Henri Cartier Bresson, de thèmes comme les couleurs, les voluptés ou la musique, avec notamment Ray Charles. Il regroupe aussi des nouvelles autour des anges, soit protecteurs soit espiègles, et qui se jouent des hommes.
Le livre est illustré par des photographies en noir et blanc prises par l'éditeur Pascal Gouriou, fondateur des éditions Sans Qu'il Soit Besoin en 2011.

Sylvain Escalier est principalement auteur de poésie depuis 20 ans et a publié son premier recueil, «Ethérose» chez la librairie-galerie Racine à Paris en 2004.

«Les Anges de Pleine Lune se jouent des Hommes»
Sylvain Escalier
Editions
199 pages, 28 illustrations
N° ISBN : 9782956246718
Prix 13,50 euros


Cliquez pour voir le livre sur le site de l'éditeur


Cliquez pour le commander en version papier ou numérique




Photos Nicolas Richoffer :