mercredi 11 décembre 2019
L'événement «Clos et château scintillants» propose de nombreuses animations les 15 et 22 décembre à Vougeot. Au programme : visites guidées théâtralisées au rythme des contes de Noël de Bourgogne-Franche-Comté, des démonstrations et bien sûr des dégustations gourmandes.
Questions à...
Depuis mars 2018, Sophie Harent occupe la direction du musée Magnin. À l'occasion d'un nouvel accrochage, elle explique pour Infos-Dijon comment elle donne un nouveau souffle à ce musée national.
> Ecouter, lire, voir > Ecouter, lire, voir

NUITS D’ORIENT : L’électro tel un concentré d’énergies à La Vapeur

04/12/2019 14:41Imprimer l’article
C’est ce que promet la soirée du samedi 7 décembre, dans le cadre de la 20ème édition du festival Les Nuits d’Orient.
Deena Abdelwahed à l’affiche, avec Crystallmess en première partie, c’est la programmation musicale de la soirée. Deena Abdelwahed, tunisienne, est présentée comme très prometteuse. Crystallmess - Christelle Oyiri -, parisienne, viendra partager ses énergies portées par de larges influences pour lancer la soirée du samedi 7 décembre, annoncée à 22 heures jusqu’au milieu de la nuit. Ce sont bien des énergies multiples et multiculturelles qui s’exprimeront au travers de l’électro.

Autour de la programmation évoquée, 4 ateliers ont été menés par le musicien professionnel et enseignant Simon Drouhin avec 8 grands adolescents, mineurs non accompagnés, suivis par l’ADEFO. 4 ateliers au cours desquels le jeunes ont pu s’initier aux synthétiseur, sampler, boite à rythme ou bien pédale d’effets.

Boubacar dit être content d’être arrivé à jouer avec des instruments électroniques qu’il n’avait jusqu’ici vu «que dans des vidéos». «Ils ont super bien bossé», apprécie Simon Drouhin, qui les a aidés à construire la matière musicale.



C’est donc ce groupe qui accueillera le public avant le concert. Une improvisation électro d’une vingtaine de minutes est envisagée sur la mezzanine de La Vapeur. Pour la scène de musiques actuelles, c’est l’occasion de mettre en avant le travail de médiation effectué.

Celui avec ces mineurs non accompagnés est engagé depuis le mois d’avril. «C’est la première fois qu’un atelier et qu’une restitution se font sous cette forme là. C’est en quelque sorte un test car on se dit que ce peut être une première étape pour rassembler plus largement, à l’échelle du quartier, que les mineurs non accompagnés puissent jouer avec les voisins d’en face», explique Elsa Girard, directrice adjointe de La Vapeur.

Par la programmation et par la démarche entreprise par la médiation, l’électro s’inscrit totalement dans le festival Les Nuits d’Orient, un festival de rencontres et d'échanges, de découvertes et de partages d'autres cultures.
À La Vapeur, la nuit ne fera que commencer en début de soirée… La scène appartiendra ensuite aux deux artistes ne laissant pas indiffèrent dans une sphère électro riche en influences de styles variés.

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier

Toutes les informations pratiques et les tarifs de la soirée sont à retrouver en cliquant ici.

Retrouver notre présentation des Nuits d'Orient